You are currently viewing L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE (1/2)
inondation de la meuse
  • Post published:14 décembre 2021

Parcours de la meuse
Le Meuse et ses affluents

 

Compte à rebours avant l’annonce du 22-01-2022

Version du 08-12-2021

LA SYMBOLIQUE DE LA MEUSE (2/2)

COMPTE A REBOURS : REFLEXIONS A ECHEANCE

 

AVERTISSEMENT

.

Avant d’aborder le thème de « L’allégorie de l’inondation de la Meuse » il est nécessaire d’apporter quelques précisions :

Nous avions parlé précédemment de l’inondation de la Meuse et des trois dates possibles dont le 22 janvier 2022. Cette date est très importante car marquée par le compte à rebours que nous avons donné. En ce sens, il ne sera probablement pas question de l’inondation de la Meuse à cette date mais de la découverte de la malignité astrologique de Saturne. Cette planète, à partir du 22 janvier, va avoir une influence particulière jusqu’au mois de novembre 2022. En effet, des événements importants vont pointer l’action de plus en plus néfaste de Saturne.

Au jour du 22 janvier 2022 et au terme du compte à rebours l’influence nocive de Saturne va être révélée, comme le précise NOSTRADAMUS dans la perspective d’événements géopolitiques futurs. En ce qui concerne l’inondation de la Meuse, des informations plus complètes sont données dans le second chapitre.

-le thème centré sur la Meuse est développé en deux articles, le premier, intitulé « L’allégorie de l’inondation de la Meuse » et le second « La symbolique de la Meuse » publié à part le 10/01/2022 :

Ce premier article, « L’allégorie de l’inondation de la Meuse », étudie le quatrain seul pour ne pas être influencé par le reste de l’œuvre prophétique mais il va nécessairement comporter des imprécisions qui seront levées dans le deuxième article.

« La symbolique de la Meuse » étudiée dans le contexte global des prophéties va aboutir à proposer une nouvelle date, en novembre 2022, en portant davantage la compréhension sur la malignité de Saturne et sur les derniers vers.

-concernant les dates : elles sont déduites d’une position astrologique celle de Saturne et de 2/3 autres planètes en transit dans le signe du Verseau qui va se répéter deux fois dans un avenir proche, le 22 janvier 2022 et en février 2023, et ensuite tous les 30 ans (2050, 2080…). Il n’y a par conséquent aucune certitude absolue fixée sur une de ces dates.

Mais la prudence exigence de considérer une date après l’autre et en particulier s’y préparer si la météo devait annoncer un risque d’inondation un ou deux jours à l’avance.

Si ce premier scénario de 2022 ne se réalise pas, il faudra alors envisager la deuxième possibilité de février 2023 et ainsi de suite…

-le compte à rebours a deux objectifs :

*tout d’abord celui d’accompagner le premier scénario avec la date du 22 janvier 2022 pour la première possibilité si celle-ci devait se réaliser,

*et de manière plus importante car c’est là que réside l’essentiel du quatrain, d’annoncer à la date du 22 janvier 2022 le démarrage du compte à rebours de NOSTRADAMUS des événements de l’année 2022 décrits par le prophète et qui seront publiés.

A ce stade du 22 janvier 2022, l’explication de la malignité de Saturne et de ses répercussions dans les deux derniers vers commencera à être levée au moment de la fin du compte à rebours.

NOSTRADAMUS, à travers les étapes décrites, nous donne des points de repères et des avertissements afin de changer et que la malignité de Saturne ne se manifeste pas.

 

 

1 – L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE : INTRODUCTION

 

Une étude et une réflexion sont proposées autour d’un quatrain d’un genre particulièrement hermétique et sibyllin, celui des prophéties de NOSTRADAMUS.

L’auteur s’est retranché dans un style symbolique très synthétique, un style concis et télégraphique qui rend sa lecture abrupte et imperméable.

Seule une lecture intégrée dans le reste de l’œuvre permet de restituer le sens qu’il veut lui donner.

L’approche synthétique reste un maître mot, dans chaque document, quatrain, sixtain ou présage, et même dans chaque ligne.

Souvent, deux documents qui se suivent peuvent se compléter d’autant plus s’il y a besoin d’en éclairer le sens.

La difficulté d’interprétation est accrue car la majorité des quatrains décrivent en quatre vers deux événements différents mais reliés dans l’espace ou dans le temps.

L’exercice le plus difficile est d’interpréter un et un seul quatrain sans se référer aux autres.

Nous allons nous y confronter à cause d’un événement précis et particulier.

 

2 – L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE : LE QUATRAIN X.50

 

Dans le repérage des événements NOSTRADAMUS attire particulièrement notre attention dans le quatrain X.50 illustrant une inondation de la Meuse.

Si cet événement devait bientôt se produire alors nous pourrons remercier le Maître de l’avoir annoncé pour nous permettre de nous y préparer, surtout pour les habitants des régions concernées mais pas seulement.

A travers l’analyse quel est le message que le prophète veut nous adresser?

 

QUATRAIN X.50

La Meuse au jour terre de Luxembourg,

Descouvrira Saturne & trois en Iurne :

Montaigne & pleine,ville,cité & bourg,

Lorrain deluge,trahison par grand hurne.

 

TRADUCTION LITTERALE DU X.50

L’inondation de la Meuse en plein jour en direction de la terre du Luxembourg,

Découvrira Saturne et trois en Verseau :

Montagne et plaine, ville, cité et bourg,

Lorrain déluge, trahison par un grand sommet.

 

3 – L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE : ANALYSE LEXICALE

 

Autant la traduction littérale du quatrain X.50 est facilement accessible que l’interprétation en est beaucoup plus délicate avec deux thèmes différents évoqués en deux vers et plusieurs défis de compréhension à :

– « au jour » : pour un jour ou le jour, en plein jour, mis en pleine lumière distribuée par le soleil qui pourrait orienter vers un personnage, quelqu’un qui éclaire.

– le sujet du verbe « découvrira » : trois solutions s’imposent avec trois sujets possibles

 

*1er sujet : la Meuse

L’inondation de la Meuse mise à jour vers la terre de Luxembourg

Découvrira Saturne et trois planètes en Verseau :

 

*2ème sujet : au jour

Au jour de l’inondation de la Meuse vers la terre de Luxembourg

Découvrira Saturne et trois planètes en Verseau :

 

*3ème sujet : Saturne

Lorsque l’inondation de la Meuse sera vue en plein jour vers la terre de Luxembourg

Saturne découvrira ses intentions, au moment où il y aura trois planètes en Verseau :

 

« Saturne et trois en Verseau » : deux possibilités

*1ère possibilité : Saturne en Verseau accompagnée de deux autres planètes en Verseau pour un total de trois,

*2ème possibilité : Saturne en Verseau accompagnée de trois autres planètes en Verseau,

 

– « Lorrain » : deux significations possibles

* le lieu : pour signifier le départ de l’action venue de l’Est pour s’étendre à toute la France,

* le symbole : la Croix de Lorraine pour la Cinquième République.

 

Ces différentes traductions possibles peuvent aussi se compléter sans se contredire.

Ce quatrain X.50 exige des commentaires avec deux thèmes différents évoqués et un problème de datation.

Dans les deux premiers vers, il attire notre attention sur une importante inondation de la Meuse, dans son cours le plus proche du Luxembourg.

 

L’intérêt est encore plus important par l’éclairage du deuxième vers qui permet d’obtenir une datation, précisée par une position astrologique avec, comme référence centrale, Saturne qui est dit le Grand Maléfique, accompagné par le Soleil et par Mercure, en transit dans le Verseau du 21 au 26 janvier 2022, position que l’on retrouve aussi en février 2023 avec la compagnie supplémentaire de Jupiter, et qui se répète tous les trente ans environ, et la fois suivante, du 31 janvier 2050 au 08 février avec le Soleil et Vénus…

Si NOSTRADAMUS nous accorde une précision supplémentaire, il est à remarquer, dans l’almanach de 1566, le commentaire suivant en date du 22 janvier :

-en 1ère colonne : « Naufrages par eaux »,

en 2ème colonne : « Aquilo flat cum pluvia » pour le vent du nord, de la Russie, qui souffle avec la pluie.

 

Pour notre époque, en décembre 2021, le premier et prochain scénario possible et envisageable est celui de janvier 2022, mais s’il ne s’est rien passé à cette date, celui de février 2023 prendra le relai et le suivant ne se présentera que trente ans plus tard en 2050.

 

On va procéder en mettant en route un compte à rebours comme nous le conseille NOSTRADAMUS dans les deux premiers vers du quatrain IX.1.

 

QUATRAIN IX.1 :

Dans la maison du traducteur de Bours

Seront les lettres trouvées sus la table,

 

Qui se traduisent de la manière suivante :

Dans la maison du traducteur avec le compte à rebours

Seront les lettres trouvées sur la table,

 

Le compte à rebours se met en marche avec une invitation à partager le banquet spirituel du prophète dans une maison ouverte.

 

4 – L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE : TRADUCTION ET COMMENTAIRES

 

Une fois l’interrogation de la datation acquise, elle permet de mieux situer le contexte des deux derniers vers qui devront être cohérents et homogènes avec les deux premiers vers. Un thème éclaire l’autre et réciproquement.

Le premier thème, l’inondation de la Meuse, se fait dans un territoire précis et limité, dans le deuxième thème un déluge plus tardif accompagné de la malignité saturnienne s’étend à tout le territoire avec des conséquences sur la haute sphère gouvernementale de la Vème république représentée par la Croix de Lorraine ou venue à partir de cette région.

Dans l’intensité NOSTRADAMUS oppose une inondation de la Meuse, comme la petite mèche et son boutefeu, d’abord un événement modéré mais suffisamment appréciable, en début d’année, à un déluge saturnien, diffus, ce Chronos qui marque la lenteur du temps, la sénescence et la fin de l’année.

 

TRADUCTION DU X.50 :

L’inondation de la Meuse en plein jour en direction de la terre du Luxembourg,

Découvrira Saturne et trois en Verseau :

Montagne et plaine, ville, cité et bourg,

Et ébranlera la Vème république depuis la Lorraine et avec la trahison d’un haut personnage.

 

L’acteur principal de ce quatrain est Saturne, conforme à notre société ayant perdu la loi du père, n’exprime plus que sa malignité, dans la lourdeur où tout est à terre, en bas où domine l’eau.

Saturne est une partie de nous-mêmes, ici restrictif avec l’expression maligne la plus redoutable du jugement et de l’application de la loi.

Les autres sens saturniens ont disparu comme la loi du père, la loi céleste, la règle et l’ordre conforme à la croissance de l’homme tout entier contenu dans le ciel.

Dans ce quatrain tout est terrestre à l’image de notre société matérialiste et destructible.

Ce document passe, à travers l’événementiel, du fait divers des deux premiers vers au stade social des dernier vers, de notre responsabilité individuelle à l’implication collective, où la perte de l’homme conduit au naufrage social et à l’échec d’une société.

Ce quatrain signe l’absence du ciel et de spiritualité qui conduit au désastre final. Le prophète utilise un fait divers pour ouvrir une réflexion sur le désert céleste de notre société matérialiste afin d’ouvrir et nourrir notre conscience.

NOSTRADAMUS nous incite à retrouver nos racines spirituelles qui ont façonnées notre civilisation occidentale pour changer notre devenir, pour lutter contre l’envahissement terrestre de notre ciel, et que fleurisse notre pensée dans l’harmonie de la toute puissance sans se laisser polluer dans des quêtes d’idéologies matérialistes ou étrangères, par la séduction d’un pouvoir établi par l’homme dans une société de consommation, entièrement tournée vers le bien-être, les plaisirs et les loisirs.

Dans la lecture du choix des mots, l’inondation de la Meuse sous entend la direction prise vers le luxe, début du mot Luxembourg et même LUXE EN BOURG, se rapprochant de la région de la source du fleuve.

La source de nos malheurs est une société de luxe, matérialiste, d’abondance, de loisirs et de plaisirs où l’homme est éloigné du sens de sa nature et de son créateur.

La conséquence est de laisser s’exprimer Saturne le Grand Maléfique comme une punition divine, le jugement et l’application d’une loi céleste implacable. Nous sommes responsables de nos actes et nous nous condamnons nous-mêmes.

Saturne en Verseau est en toute puissance car il est le maître de ce signe, il l’était aussi dans le Capricorne où on a pu apprécier son action destructrice sur la société ces dernières années, la Covid-19, les intempéries, sa révolte et son jugement.

Apparemment les sanctions n’ont servi à rien, les gens n’aspirent qu’à retrouver la douceur de la société perdue, comme avant. Saturne en Verseau va exprimer des sanctions collectives que l’on perçoit dans les deux derniers vers du quatrain qui laisse entendre le message de l’avenir avec l’eau christique du signe suivant, les Poissons, dans laquelle, en se baignant, Saturne pourra, dans ce baptême, se renouveler et laisser s’exprimer ses facettes les plus merveilleuses pour atteindre l’Age d’Or tant promis, l’or alchimique de la transformation la plus subtile et aboutie.

 

5 – L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE : CONCLUSION

 

Pour conclure, ce quatrain X.50, indépendamment des relations, des liaisons et des occurrences avec les autres documents de l’œuvre du prophète provençal, contient deux thèmes importants, le premier, le moindre sauf pour les habitants des régions concernées car il indique une inondation qui transporte son lot de malheurs dans les excès de Saturne, le Grand Maléfique et tel un héraut, NOSTRADAMUS leur adresse un avertissement et un secours.

Si, dans un premier scénario, ce premier thème se réalise en début d’année 2022, le second, plus intense, plus général et national se produira plusieurs mois plus tard, en fin d’année.

En somme, NOSTRADAMUS nous avertit de la réalisation de la seconde partie du quatrain et d’être à l’écoute et attentif si l’inondation de la Meuse se manifeste.

Mais au-delà de l’événementiel, ce quatrain prophétique est une parabole sur une société en déclin, sur le désert spirituel où l’homme a perdu ses valeurs et le sens que le Créateur lui a donné. Nostradamus lance un appel à l’ouverture de la conscience, à l’éveil spirituel pour atteindre, d’emblée, la lumière sans passer par les sanctions et les ténèbres.

 

 

FICHIER à TELECHARGER

ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE

 

LIENS :

COMPTE A REBOURS : REFLEXIONS A ECHEANCE

LA SYMBOLIQUE DE LA MEUSE (2/2)

LA COVID-19

 

EN VOUS SOUHAITANT LONGUE VIE EN BONNE ET PROSPERE FELICITE.

 

MICHEL-HENRI.

 

LIENS  FB/TWiTTER :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077299030954

https://www.facebook.com/La-Loy-Du-Soleil-102458275681163/

https://twitter.com/MICHELHENRINDD

 

 

 

 

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Fabio Pisano

    Merci beaucoup pour cet éclairage. Je ne connais pas le travail que nous a légué Mr Nostradamus si ce n’est ce que j’ai pu entendre par si par là et qui me semblait plutôt indéchiffrable. Visiblement, vous en détenez une clé si ce n’est La clé. Et je dois dire que je prend un immense plaisir à vous lire et comme avec d’autres frères de lumières (Mr Delaage, Moryason…) je me sens moins seul et surtout moins « bête ». Encore une fois bravo pour cet immense travail et gratitude pour votre partage. Que cela se réalise ou non, cette année ou l’année prochaine, là n’est pas l’essentiel pour moi, je suis heureux de pouvoir accéder aux lumières de quelques uns des plus sages qu’il existe en France. Je suis impressionné par les différents niveaux de lecture possible laissé par ce vieux guide bien inspiré décidemment dont sa clairvoyance n’a d’égal que son incompréhension au fils des siècles. Vous lui faites là un bel hommage et lui rendez un bien bel honneur.

    Bien à vous,

    Fabio

    1. MICHEL-HENRI

      Merci de tout coeur pour vos encouragements.

      De nombreux articles vont paraître sous peu qui vont tenter de dévoiler un peu plus l’immensité du personnage NOSTRADAMUS et l’impact salutaire qu’il pourrait avoir sur le temps présent.

      Cordialement.

      MICHEL-HENRI

Laisser un commentaire

L’ALLEGORIE DE L’INONDATION DE LA MEUSE (1/2)