You are currently viewing NOSTRADAMUS : 1999 SEPT MOIS
  • Post published:8 juin 2022

.

1 – NOSTRADAMUS  : INTRODUCTION DE L’AN 1999 SEPT MOIS

.

1° QUATRAIN X.72

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,

Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur :

Resusciter le grand Roy d’Angolmois,

Avant après Mars regner par bon heur.

.

Pour commencer l’étude de ce fameux quatrain, nous allons l’aborder en rappelant une première interprétation généralement admise mais qui s’est avérée erronée et une deuxième, personnelle, diamétralement opposée :

L’INTERPRETATION CATACLYSMIQUE :

En juillet 1999,

Par voie aérienne viendra un grand chef effrayant :

Ressusciter un grand chef mongol,

Avant et après la guerre il règnera tôt.

.

L’INTERPRETATION PROVIDENTIELLE :

Au bout de 1999 semaines et 7 mois,

L’homme providentiel qui va défrayer la chronique,

Viendra ressusciter l’esprit du grand roi François 1er,

Il règnera avec bonheur entre deux guerres.

.

Pour comprendre l’un des plus célèbres quatrains des prophéties de M. Michel NOSTRADAMUS, le X.72, nous allons retenir les points fondamentaux de chaque vers.

Auparavant, il est indispensable d’étudier la série des « six cents » dans les quatre documents S.16, S.18, S.28 et VI.54 et ensuite celle des « mil » illustrée dans les documents VI.54, VIII.71, S.28.

Nous pourrons alors seulement entrevoir comment appréhender le nombre 1999 comme on peut le faire aussi pour le nombre 3797 :

« i’ay composé Livres de propheties contenant chacun cent quatrains astronomiques de propheties, lesquelles i’ay un peu voulu rabouter obscurement et sont perpétuelles vaticinations, pour d’icy à l’année 3797« 

Nous savons que le total des quatrains est de 942 ou 949 et dans ce cas le total en vers :

949 * 4 = 3796 vers.

Ce total de 3796 vers est pour le moins singulier car il rappelle ce nombre 3797.

Il nous indique l’étendue de la prophétie, non pas en ANNEES, mais jusqu’à la complète réalisation de tout ce qu’il a écrit.

Arrivé à 3797, les 3796 seront écoulés et réalisés, la prophétie de NOSTRADAMUS sera terminée et accomplie.

L’énigme du nombre 3797 est ainsi levée.

Il ne s’agit donc pas d’une date, l’année 3797 du calendrier chrétien, mais du nombre de vers.

Nous avons pu apprendre à nous méfier des dates en apparence données en clair.

En dehors de 1792, l’an I de la République, NOSTRADAMUS ne donne jamais de date en clair.

Nous avons souvent affaire et à nous confronter à la malice du prophète, il nous oblige à suivre son esprit et la manière dont il a façonné, structuré et relié ses textes.

.

2 – NOSTRADAMUS : L’AN 1999 SEPT MOIS ET LA SÉRIE DES « SIX CENTS »

.

Ces « six cents » sont une référence mensuelle, 600 mois font cinquante ans.

S.16 : 600 et 5 mois, en octobre

S.18 : 605, 50 ans et 5 mois, pour l’issue d’une situation difficile.

S.16 et S.28 : 600 mois (50 ans) et 6 semaines, en juin ou 6 mois, en octobre.

S.28 : 1600 et 9, 14.

Comme l’année 3797, les 600, 1600, 1700 et 1999 sont des nombres qui entrent dans le cadre d’une durée et ne sont pas à prendre dans l’ordre chronologique des années du calendrier chrétien.

.

1° SIXTAIN S.16

En Octobre six cens & cinq,

Pourvoyeur du monstre marin,

Prendra du souverain le cresme

Ou en six cens & six,en juin,

Grand’ joye aux grands & au commun

Grands faits apres ce grand baptesme.

.

TRADUCTION DU S.16 :

En octobre, à 55 ans,

Le pourvoyeur du monstre marin

Prendra du souverain le pouvoir

Ou à 56 ans, en juin

Grande joie aux grands et aux petits

Grands faits après ce grand baptême.

.

COMMENTAIRES DU S.16 :

Le Saint Crème était utilisé lors du sacre des rois de France.

Il s’agit là d’une crème plus banale pour un chef d’état ordinaire qui n’a rien de sacré.

Le « souverain le cresme » est aussi l’anagramme du Cremlin.

Un personnage russe accroît son pouvoir en octobre, âgé de 55 ans.

Derrière le qualificatif de « pourvoyeur » se cache ce chef russe.

Le monstre marin peut être assimilé à un sous marin ou à un bateau de guerre comme un porte avions.

Alors âgé de 56 ans, en juin, il y aura une grande joie partagée par tout le monde et de grands faits s’en suivront, les pires, la IIIème guerre mondiale.

.

.

Pour continuer à appréhender les sens des six cents puis des mil incluant 1700 et 1999, abordons d’autres documents pour les comprendre, non pas en les rapportant à des dates mais à des durées en mois, en semaines ou en jours :

.

2° SIXTAIN S.18

Considerant la triste Philomelle

Qu’en pleurs & cris sa peine renouvelle,

Raccourcissant par tel moyen ses jours,

Six cens & cinq,elle en verra l’issue,

De son tourment,ia la toile tissue,

Par son moyen senestre aura secours.

.

TRADUCTION DU S.18 :

En considérant la triste Philomène

Qu’en pleurs et cris elle renouvelle sa peine,

Raccourcissant par ce moyen ses jours (sans renoncer)

A 50 ans et 5 mois, elle en verra l’issue,

De son tourment, de la toile déjà tissée,

Par ce moyen gauche (maladroit), elle trouvera son secours.

.

COMMENTAIRES DU S.18 :

NOSTRADAMUS utilise l’aventure de Philomène avec la longue séparation de son mari et la destruction la nuit du travail effectué le jour, pour décrire un passage de vie difficile d’un personnage qui n’est pas cité et dont l’identité est par conséquent sûrement évidente, signifiée par « l’un » codant le monarque, le personnage central des prophéties à un moment particulier de son existence lors d’une rupture de couple ou un divorce comme le suggère le sixtain S.28 suivant dans les deux derniers vers :

.

.

3° SIXTAIN S.28

L’an mil six cens & neuf ou quatorziesme,

Le vieux Charon fera Pasques en Caresme,

Six cens & six,par escrit le mettra

Le Medecin,de tout cecy s’estonne,

A mesme temps assigné en personne

Mais pour certain l’un d’eux comparoistra

.

TRADUCTION DU S.28 :

En mars ou avril 2006,

Le vieux Charon fera la fête alors que nous serons en période de récession,

A cinquante six ans, il le mettra par écrit,

Le Médecin de tout ceci va s’étonner,

En même temps il sera assigné personnellement

Mais il est certain que l’un deux fois comparaîtra.

.

COMMENTAIRES DU S.28 :

Ce troisième vers avec les « six cens & six », soit 56 ans, correspond au moment du second chant du coq.

Ce sixtain appartient à la fois à la série des « six cents » et à celle des « mil », aussi il sera développé plus longuement dans l’étude suivante.

.

3 – NOSTRADAMUS : L’AN 1999 SEPT MOIS ET LA SÉRIE DES « MIL »

.

1° QUATRAIN VI.54

Au poinct du jour au second chant du coq,

Ceux de Tunes, de Fez & de Begie,

Par les Arabes captif le Roy Maroq,

L’an mil six cens & sept, de Liturgie.

.

TRADUCTION DU VI.54 :

Après la deuxième expression d’un grand personnage français,

Les intégristes arabes vont se mobiliser dans toute l’Afrique du Nord,

Pour aboutir et limiter le pouvoir du Roi du Maroc.

L’an mille six cent et sept selon la Liturgie.

.

COMMENTAIRES DU VI.54 :

Le point du jour marque le lever du soleil.

Cette expression avait déjà été utilisée par NOSTRADAMUS dans la série des quatrains relatant l’épopée de louis XVII et de sa descendance.

.

.

Dans ce quatrain VI.54, ce point du jour représente, symboliquement, la montée d’un personnage solaire.

On voit déjà sa lumière poindre mais sans encore l’apercevoir.

Le coq est l’animal représentant la France, bien entendu il va chanter trois fois.

Le premier chant a eu lieu en fin de nuit, le second au point du jour.

Dans ce quatrain, nous en sommes à son deuxième chant et le troisième se fera dans la lumière, se fondant avec le soleil.

Dans le deuxième vers du quatrain :

« Ceux de Tunes, de Fez & de Begie, »

NOSTRADAMUS a pris une ville importante de chaque pays de l’Afrique du nord pour représenter tout le Maghreb et dans le troisième vers, avec :

« Par les Arabes »

il montre qu’il s’agit d’un mouvement qui touche l’ensemble du monde arabe.

Le tout début de l’intégrisme commence après le deuxième chant du coq de l’an 1600 jours et 7 jours à partir de la date, selon les hypothèses :

-du deuxième épisode de la guerre du Golfe, il y aura une flambée d’intégrisme qui va atteindre l’Algérie et va ensuite s’étendre à toute l’Afrique du Nord dans les mois et années suivantes.

Il est certain qu’il y aura des répercussions mondiales politiques (déstabilisations), économiques (bourses) et intérieures françaises (économiques, désordres politiques, montée de l’extrême droite).

-juillet 1999, traduction que je n’ai jamais partagée bien avant cette date qui, apparemment, serait donnée en clair ce qui n’arrive jamais chez NOSTRADAMUS.

Elle aurait pu aussi servir de référence à une chronologie : 1600 jours et 7 mois à partir de cette date nous permet d’obtenir juin ou juillet 2004 pour une montée de l’intégrisme en Afrique du nord.

Il est certain que cette date n’est pas celle de la chronologie chrétienne mais davantage une durée de 1999 jours et sept mois depuis le premier jour du XXIème siècle qui est le 01.01.2001 ou après le deuxième chant du coq.

Le quatrain X.72 est le troisième chant du coq avec une arrivée en mai 2011, mais cette hypothèse de datation est invalide car 1999 sept mois n’est pas une date mais une durée.

-début du siècle : je retiens, depuis longtemps, davantage cette traduction car le le 1er janvier 2001 est certainement la date la plus importante et remarquable pouvant servir de début de chronologie car NOSTRADAMUS utilise souvent la dualité jour-nuit ou l’articulation ancien siècle-nouveau siècle et donc 1600 jours et 7 jours à partir de cette date en relation avec le second chant du coq nous permet d’obtenir le 27 mai 2005 et 2006-2025 pour une grande montée de l’intégrisme, en particulier en Afrique du nord et au Moyen Orient.

On ne peut pas s’empêcher de penser que ces mouvements intégristes ne seront pas sans répercussions sur le plan mondial.

En même temps, la montée de l’intégrisme religieux va un peu déstabiliser le pouvoir du roi du Maroc, mais comme descendant du prophète de l’Islam, il saura négocier et dépasser ce moment de crise, ce qui sous entend que ce ne sera pas le cas dans d’autres pays arabes où de nombreux dictateurs seront évincés.

.

2° QUATRAIN VIII.71

Croistra le nombre si grand des astronomes,

Chassez,bannis & livres censurez,

L’an mil six cens & sept par sacre glomes

Que nul aux sacres ne seront asseures.

.

INTERPRETATION DU VIII.71 :

Le nombre des astronomes deviendra si grand,

Que la chasse aux sorcières se fera et les livres seront censurés,

L’an mille six cent et sept par un glomus sacré

Que les rois, aux sacres, ne seront plus assurés.

.

COMMENTAIRES DU VIII.71 :

On retrouve la même date « mil six cens et sept », soit mai 2005, que dans le quatrain précédent.

Ce quatrain décrit un pouvoir grandissant de la science matérialiste et rationaliste, de l’intolérance et de la perte du sacré.

En même temps, la montée de l’intégrisme religieux va perturber le pouvoir du roi du Maroc et déstabiliser celui d’autres grands personnages qui sera loin d’être assuré.

Ce quatrain confirme que de nombreux dictateurs seront évincés du pouvoir.

.

3° SIXTAIN S.28

L’an mil six cens & neuf ou quatorziesme,

Le vieux Charon fera Pasques en Caresme,

Six cens & six, par escrit le mettra

Le Medecin, de tout cecy s’estonne,

A mesme temps assigné en personne

Mais pour certain l’un d’eux comparoistra.

.

TRADUCTION DU S.28 :

En mars ou avril 2006,

Le vieux Charon fera la fête alors que nous serons en période de récession,

A cinquante ans six ans, il le mettra par écrit,

Le Médecin de tout ceci va s’étonner,

En même temps il sera assigné personnellement

Mais il est certain que l’un deux fois comparaîtra.

.

COMMENTAIRES DU S.28 :

« l’an mil six cens & neuf ou quatorziesme » : 1600 jours et neuf mois ou quatorze depuis le début du siècle, le 1er janvier 2001, nous permet d’obtenir la date de mars ou avril 2006 pour la fête de la mort d’un grand personnage.

La symbolique nous guide probablement vers le Pape Jean-Paul II.

.

Nostradamus l'an 1999 sept mois Jean-Paul II MICHEL-HENRI
       Jean-Paul II

.

En effet, le vieux Charon est, dans la mythologie latine est celui qui faisait traverser le fleuve Styx aux âmes des morts après qu’elles aient payé l’obole.

Dans l’obscurantisme des temps modernes, une nouvelle perception de la mort se fera jour.

Comme il est indiqué dans le troisième vers du S.26, ceci avait déjà été annoncé et écrit par un auteur à l’âge de cinquante six ans.

Après avoir compris, à travers ces documents étudiés, le sens des « mil » qui n’ont rien à voir avec la chronologie chrétienne mais qui ont une signification de durée, d’étendue de temps.

Penchons-nous maintenant sur ce quatrain X.72, l’un des plus connus de l’œuvre prophétique et probablement le plus célèbre mais certainement le plus mal interprété.

Nous allons aborder plusieurs interprétations possibles pour évoluer vers celle qui me semble la plus probable.

.

4° QUATRAIN X.72

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,

Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur :

Resusciter le grand Roy d’Angolmois,

Avant après Mars regner par bon heur.

.

COMMENTAIRES DU X.72 :

C’est probablement le quatrain qui a fait le plus couler d’encre et qui n’a jamais été correctement interprété.

Certains, à l’imagination rocambolesque, y ont vu, de manière étonnante, la station Mire s’écraser sur Paris mais ni l’un ni l’autre ne sont mentionnés dans ce quatrain, ni Mire ni Paris.

D’autres y ont vu une invasion mongole en faisant une confusion avec la région d’Angoulême.

D’autres à l’imagination fertile ou plutôt en proie à un délire paroxystique ont vu une invasion par des extra-terrestres.

D’autres se sont fixés sur juillet 1999 et l’on rapproché de l’éclipse du mois d’août 1999, si sept mois signifient juillet, mais ce n’est pas, de toute évidence, août et encore moins mille autres interprétations encore plus fantaisistes qui n’engagent que les interprètes et non pas NOSTRADAMUS qui ne donne jamais de date en clair dans les quatrains, dans les sixtains et dans les présages.

Il est étonnant à quel point un quatrain, le II.97, mal traduit en 1981 par Jean-Charles de FONTBRUNE a pu amplifier la renommée de NOSTRADAMUS et un autre quatrain, le X.72, encore plus mal traduit en 1999, l’éteindre.

Dans le quatrain X.72, si la date avait été clairement donnée, l’événement aurait été évident cette année-là, autrement, il pourrait s’agit d’un piège mais, sûrement et davantage, un indice ou un avertissement car la date est codée ce qui paraît plus conforme à la malice du prophète comme j’ai pu l’évoquer dans le passage sur l’an 3797 qui n’est pas une année de notre ère mais l’ensemble des vers constituant l’œuvre prophétique.

Dans une première lecture, la date lie spontanément le premier vers à l’événement qui suit au deuxième vers.

Cela coule de source, tout naturellement.

Essayons de trouver une cohérence et une homogénéité dans toutes les parties du quatrain et pour cela, commençons non pas par le premier vers qui nous conduit évidemment et lie notre pensée au second vers mais par le quatrième vers qui nous indique qu’un grand personnage dont le règne s’étendra, par bonheur, de manière heureuse, entre deux guerres (après Mars et avant Mars),.

Ce personnage qui régnera heureusement et si longuement ne peut pas être un horrible mongol. « Régner par bonheur » fait penser, dans le Nouveau Testament, aux Béatitudes et à la ligne christique qu’elles représentent et au roi de France, le lieutenant du Christ.

Le premier vers avec  » L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois  » dont la traduction suivante « en juillet 1999  » parait évidente mais juillet n’est pas écrit ni septième mois mais uniquement sept mois qui indique seulement une durée.

Mais à quoi peut correspondre cette date apparemment donnée en clair, fait très rare chez NOSTRADAMUS, retrouvée uniquement avec 1792 pour la première République.

Il s’agit par conséquent d’un événement de la plus haute importance en écho à la Première République, le retour du roi, événement contemporain souligné par le choix de 1999 qui n’est même pas une embûche dressée par le prophète mais l’intention d’atteindre un double objectif, un indice et un avertissement.

Dans la symbolique, NOSTRADAMUS utilise la dualité nuit-jour, XXème-XXIème siècles et 1999 vient préciser l’articulation de ces deux siècles.

NOSTRADAMUS a choisi volontairement cette expression « L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois, » pour nous interpeller à l’approche des événements annoncés qui se réaliseront dans les prochaines années, dans le nouveau siècle et le nouveau millénaire.

Cette date aurait évidemment pu servir de référence à des chronologies, en particulier à la série des ‘mille six cents’ qui donnerait 1600 jours que l’on pourrait compter à partir de juillet 1999 si cette date était équivalente à 1999 sept mois mais en tant que durée le débat est clos.

Le deuxième vers annonce l’arrivée d’un envoyé céleste, d’un homme providentiel :

« du ciel viendra« .

Comme dans le PRÉSAGE P.73 : « Droit mis au throsne du ciel venu en France« .

Et dans le QUATRAIN IV.93 : « Du ciel venu tous les princes verront« .

Toujours dans ce deuxième vers, le mot «d’effrayeur » suscite une réflexion plus profonde car il peut prendre plusieurs orthographes différentes :

-Le mot <<effrayer>> signifie « peur » : celui qui fait peur à ses ennemis.

Au sens familier, il signifie « extraordinaire, extrême, intense ».

-Le mot <<defrayeur>> a pour sens : « faire parler de lui », « renommé », « payer les frais (gagner la guerre, mettre fin à un désordre politique) ».

Ce quatrain est forcément très important car NOSTRADAMUS insiste particulièrement dans les vers deux avec la répétition « grand Roy » :

« Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur :

Resusciter le grand Roy d’Angolmois, »

Le dernier vers est une allusion au grand roi François 1er et de sa victoire de Marignan en 1515 et ce grand roi du troisième vers est un grand roi victorieux digne de François 1er et de sa célèbre victoire.

.

Tournons-nous maintenant vers nos analyses :

PREMIERE HYPOTHESE DE TRADUCTION DE CE QUATRAIN X.72 :

En l’an1999 sept mois est annoncée la venue de manière céleste un homme providentiel qui va défrayer la chronique et qui fait peur à ses ennemis, il viendra mettre un terme à un désordre politique, il ressuscitera l’esprit du Grand Roi d’Angoumois, François 1er.

Il régnera avec bonheur entre deux guerres.

Il est évident qu’il ne s’est passé rien d’exceptionnel en juillet 1999 qui voit seulement la fin du siècle arriver, le déclin et la fin « de la nuit ».

Le jour nouveau avec le nouveau siècle, une nouvelle lumière qui va surgir, comme précisé dans le I.16 : « Le siècle approche de rénovation. ».

Ce quatrain X.72 est en réalité un message d’espoir.

Il ne peut pas s’agir d’une arrivée visible car 1999 se situe en fin de siècle, or NOSTRADAMUS nous précise que le jour nouveau se fera avec le nouveau siècle.

Encore un François de la série MITTERAND, HOLLANDE et le Pape avec en filigrane les habitants de la France, les français, François 1er règne pendant la Renaissance.

.

.

Il est l’ami des Arts, des bonnes et belles Lettres, du classicisme, de la philosophie grecque, de la mythologie gréco-latine.

NOSTRADAMUS nous indique le renouveau, une néo-Renaissance amenée cinq cents ans après le roi François 1er et la naissance en 1503 de Michel de NOSTREDAME.

Cette annonce de 1999 sept mois va se situer entre les deux manifestations de ce personnage imagées par les deux chants du coq dans les quatrains I.48 et VI.54, en analogie avec le fait que 1999 sept mois dévoilera l’approche de ce personnage sans être sa manifestation ou une action personnelle.

Le personnage se remarquera une première fois au moment où la lueur du jour commence seulement à poindre, le soleil n’est pas encore levé au moment de son premier chant du coq, en 1985, qui passera totalement inaperçu.

La traduction de « juillet 1999 » permet de pressentir la venue de l’attendu.

Tous ceux qui ont voulu voir dans ce quatrain un événement tonitruant ont en été passablement déçu.

Si on acceptait comme traduction, en filigrane, la date de juillet 1999, on pourrait voir dans ce quatrain seulement l’annonce de l’arrivée proche d’un grand personnage et non pas sa réalisation qui se fera dans les années plus tard, au cours du XXIème siècle.

.

DEUXIEME HYPOTHESE DE TRADUCTION DE CE QUATRAIN X.72 :

Le premier vers avec  » L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois  » dont la traduction suivante  » en juillet 1999  » parait évidente est probablement trop évidente pour la considérer comme un piège mais plus sûrement avec un double sens, un avertissement et un indice.

L’acceptation d’emblée de juillet pour sept mois est déjà abusive.

Mais le « Mil » pourrait entrer dans le cadre général de la signification des 1600, 1700 et de 1999 en étant une durée signifiant des jours, des semaines ou des mois.

S’il s’agit de 1999 jours et sept mois depuis la date de référence du début du siècle, le 1er janvier 2001.

La date serait alors le 23 janvier 2007.

Comme l’annonce, il ne s’agira pas, bien entendu, d’une arrivée en fanfare mais toute en douceur, en passant presque inaperçue comme le suggèrent d’autres quatrains.

Ceci pourrait avoir lieu en mai ou juin 2011 si on utilise le 1er janvier 2001 comme date de référence mais ces deux datations ne sont pas valides.

.

TROISIEME HYPOTHESE DE TRADUCTION DE CE QUATRAIN X.72 :

Cette version commence à être est plus proche de la vérité.

L’essence de ce quatrain est de nous donner, une date ayant un rapport :

-avec une venue philosophique,

-ou avec une victoire du style de la victoire de Marignan par François 1er en 1515.

.

TRADUCTION DU X.72 :

L’an 1999 sept mois,

L’homme providentiel qui défrayera la chronique,

Viendra ressusciter le grand roi François 1er par une victoire digne de celle de Marignan en 1515.

Il règnera avec beaucoup de bonheur entre deux guerres.

.

COMMENTAIRES :

Cette traduction commence à être intéressante et la datation reste à préciser.

.

QUATRIEME HYPOTHESE DE TRADUCTION DE CE QUATRAIN X.72 :

Cette traduction est certainement la plus proche de la pensée de NOSTRADAMUS.

La compréhension des trois derniers vers est acquise, il plane encore un mystère sur le premier vers.

Il ne s’agit pas de juillet 1999 puisque le mois juillet n’est pas cité mais sept mois indiquant une durée.

Comme on a pu le comprendre, 1999 indique non pas une date de la chronologie du calendrier chrétien mais aussi une durée comme sept mois qui aurait du orienter les interprètes :

-en années : c’est l’hypothèse de juillet 1999, date de la chronologie chrétienne, qui est invalidée en tant que date stricte mais utilisée par NOSTRADAMUS pour nous mobiliser comme un avertissement de la proximité de ces événements.

Le choix hautement et symboliquement évocateur de 1999 par NOSTRADAMUS n’est pas anodin car il interpelle notre époque contemporaine, près de la fin d’un siècle et d’un millénaire.

Il a choisi volontairement 1999 sept mois et non pas, en prenant un exemple parmi bien d’autres comme 1979 12 mois, qui deviendrait une date tellement plus banale.

-en mois : 1999 mois et sept mois font environ 167 ans et qui ne nous permettent pas d’aboutir à une solution intéressante et ce serait simplement un piège et sept mois seulement pour la rime.

-en jours, comme dans les quatrains où l’on trouve les 1600 et 1700 pour une durée en jours.

Mais dans le X.72, l’arrivée serait en mai ou juin 2011 et sans intérêt.

-en semaines : cette dernière hypothèse est celle que je retiendrai avec 1999 semaines et sept mois, près de 39 ans, après le premier chant du coq au milieu de l’année 1985 pour aboutir vers avril-mai 2024 pour le troisième chant de l’animal solaire.

Cette symbolique nous renvoie à l’épisode de la vie du Christ et de saint Pierre avec son reniement lorsque le coq aura chanté trois fois.

Cet épisode est très intéressant en sachant que la découverte de la véritable tombe de saint Pierre aura lieu un 23 avril vers les années 2022-2025.

.

.

TRADUCTION DU X.72

Au bout de 1999 semaines et 7 mois, soit près de 39 ans, en avril 2024

L’homme providentiel qui va défrayer la chronique,

Viendra ressusciter l’esprit du victorieux grand roi François 1er,

Il règnera avec bonheur entre deux guerres.

.

L’arrivée de ce personnage, Henri V de la Croix, se fera au bout d’environ quarante ans en écho aux quarante ans du peuple hébreu et sa traversée du désert et dans le quatrain I.17 :

.

5° QUATRAIN I.17

Par quarante ans l’Iris n’aparoistra,

Par quarante ans tous les jours sera veu:

La terre aride en siccité croistra,

Et grands deluges quand sera aperceu.

.

TRADUCTION DU I.17 :

Pendant quarante ans l’Iris n’apparaîtra pas,

Pendant quarante ans tous les jours sera vu :

La terre qui croîtra en sécheresse,

Et il y aura de grands déluges quand on apercevra le retour de l’Iris.

.

COMMENTAIRES DU I.17 :

Il nous décrit la période de réchauffement climatique, évidente, constatée et vue par tout le monde, officialisée avec la première conférence mondiale de février 1979, aggravée pendant 40 ans, de 1979 à 2019, puis des mesures pour lutter contre ce réchauffement commenceront à être prises avec les accords de Paris de 2015 entrés en vigueur le 04/11/2016, les USA s’y sont retirés pour n’y revenir qu’en 2021.

Ensuite 2025, quarante ans après le premier chant du coq en 1985, marquera le retour de l’Iris suggérant l’apparition du Soleil qui symbolise l’arrivée du personnage central des Centuries avec en même temps les déluges du dérèglement climatique, des temps très pluvieux, orageux, des tempêtes et de grands troubles militaires surtout, au plus tôt en fin 2022.

.

.

Au sens propre l’eau représente, bien entendu, de la pluie fine à la tempête jusqu’à des précipitations diluviennes et au sens figuré, ce qui envahit, ce que l’on n’arrête pas comme des mouvements de troupes lors de guerres.

La puissance de la violence est liée à l’importance du déchainement aquatique.

Le quatrième vers manifeste non seulement des déluges mais NOSTRADAMUS insiste particulièrement avec « grands déluges », il faut s’attendre à de très grands désordres climatiques pluvieux mais aussi militaires.

Ces quarante ans de sécheresse font écho à ceux de la traversée du peuple juif dans le désert et des quarante jours passés par Jésus dans le désert aussi et les 1999 semaines et 7 mois du quatrain X.72 qui font près de quarante ans.

Une précision s’impose maintenant :

.

6° QUATRAIN I.48

Vingt ans du regne de la lune passés

Sept mil ans autre tiendra sa monarchie:

Quand le soleil prendra ses jours lassés

Lors accomplir & mine ma prophetie.

.

COMMENTAIRES DU I.48 :

Le premier vers de ce quatrain I.48 donne la date de la première expression, la naissance, le premier chant du coq qui a lieu juste au point du jour en 1985, pendant le règne de la lune, au bout de vingt ans de démocratie qui remonte à la première application, en 1965, de l’élection du président de la république au suffrage universel.

Les deux quatrains I.48 et X.72 opposent deux modes de pouvoir opposés, le premier une élection au suffrage démocratique universel par la seule autorité du peuple, au second, une royauté décidée par le Ciel, le troisième chant du coq d’avril 2024, 1999 semaines et sept mois soit près de 39 ans plus tard après le premier chant du coq de 1985.

Le deuxième chant du coq de mai 2005, à cinquante six ans dans le sixtain S.28, en écho à l’apôtre du Christ, saint Pierre.

Ces 39 ans sont proche des 40 ans symboliques, en résonnance aux 40 jours de Jésus passés dans le désert, avec l’arrivée en lumière et le sacre du lieutenant du Christ, signifié dans le deuxième vers du quatrain X.72 :

«  Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur : »

Et au QUATRAIN IV.93 : << Du ciel venu tous les princes verront… >>

Comme au PRÉSAGE P.73 : « Droit mis au throsne du ciel venu en France« .

Et dans le troisième vers  l’apothéose de la résurrection qui le lie encore au Christ avec celle d’un grand personnage digne de François 1er :

«  Resusciter le grand Roy d’Angolmois, »

.

Méthodologie Nostradamus François 1er MICHEL-HENRI
                    François 1er

.

4 – 1NOSTRADAMUS : CONCLUSION DE L’AN 1999 SEPT MOIS

.

La traduction du quatrain X.72, certainement le plus connu des centuries de NOSTRADAMUS, n’a rien à voir avec la date de juillet 1999 mais le prophète a entretenu cette apparente confusion car ce choix hautement symbolique vient nous avertir qu’en cette fin de siècle et de millénaire les grands événements seront proches mais seulement réalisés un peu plus tard, dans le nouveau siècle et, en même temps, nouveau millénaire.

La subtilité de l’esprit de NOSTRADAMUS est pénétrante car il atteint avec ce premier vers un double objectif que nul n’a su appréhender et les plus stupides, ignares et débiles n’ont su que s’en tenir au déni.

Il ne s’agit pas d’une date au sens stricte du calendrier chrétien mais il signifie 1999 semaines et sept mois et code une durée d’environ trente neuf ans, la rattachant symboliquement aux 40 ans de la traversée du désert par le peuple hébreux et des 40 jours passés dans le désert par Jésus avec l’insistance du mot « ressuscité » du 3ème vers.

Cette durée se situe entre une première expression dans la pénombre, un premier chant du coq, en 1985, une naissance au bout de vingt ans de démocratie et vingt ans plus tard pour le deuxième chant, en 2005, puis son arrivée triomphante dans la lumière au troisième chant du coq, 39 ans après le premier de 1985.

Les trois chants du coq sont en parallèle à ceux décrits dans la Bible avec la célèbre parole du Christ à l’égard de l’apôtre Pierre d’autant plus que la véritable tombe sera découverte dans la même période, un 23 avril vers les années 2022-2025.

Le coq chantera trois fois et avec ce troisième chant, la relation à Jésus est davantage soulignée pour celui qui sera le lieutenant du Christ.

.

Nostradamus monarchie et royauté MICHEL-HENRI

.

Il annonce ce personnage extraordinaire, Henri V de la Croix, et un temps de paix où l’humanité va connaître la période la plus faste de son histoire, retrouvant la finalité des prophéties de NOSTRADAMUS pour donner l’espoir d’une suite des plus heureuses et la confiance la plus absolue en la spiritualité, la prophétie en étant la plus évidente expression.

Et par-dessus tout, ce quatrain X.72 infuse, en filigrane, l’espoir de la Parousie du Christ.

.

.

LIENS :

NOSTRADAMUS : GUERRE DU GOLFE

NOSTRADAMUS : CHUTE DU MUR DE BERLIN

NOSTRADAMUS : CATASTROPHE DE NÎMES ET INONDATION DE TOULOUSE

.

EN VOUS SOUHAITANT LONGUE VIE EN BONNE ET PROSPERE FELICITE.

 

MICHEL-HENRI.

.

LIENS FB/TWITTER :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077299030954

https://www.facebook.com/La-Loy-Du-Soleil-102458275681163

https://twitter.com/MICHELHENRINDD

Laisser un commentaire

NOSTRADAMUS : 1999 SEPT MOIS