You are currently viewing NOSTRADAMUS : FONDEMENTS PROPHETIQUES
  • Post published:8 mai 2022

.

1 – NOSTRADAMUS : INTRODUCTION AUX FONDEMENTS PROPHETIQUES

.

Rien n’est du au hasard dans les écrits prophétiques de NOSTRADAMUS.

Tout a un sens.

Nous avons l’habitude de considérer les prophéties comme de l’histoire écrite à l’avance, ce qui ne présente pratiquement aucun intérêt sauf d’éclairer un éventuel déterminisme sclérosant, d’autant plus que le cas devient plus clair seulement lorsque l’événement s’est produit.

Dégageons le véritable sens de cet édifice prophétique afin d’en retirer la quintessence.

A travers le témoignage d’un avenir déjà écrit que nous pouvons influencer et qui sert à montrer une autre perception de notre univers par l’intrusion dans l’espace – temps de la puissance de l’esprit de l’homme ouvert dans un monde spirituel, la prophétie témoigne de la réalité du divin.

Elle est un enseignement qui exhale une philosophie de conscience et de lumière, une philosophie solaire.

.

2 – NOSTRADAMUS : L’ENSEIGNEMENT DES FONDEMENTS PROPHETIQUES

.

Tout a une signification dans l’œuvre prophétique, le moindre détail peut être un indice important, à l’exemple même de son nom :

Le mot NOSTRADAMUS, qui n’est pas la latinisation du nom NOSTREDAME que nous avons vérifié dans sa signature avec Michaletus de Nostradomina, signifie « nous donnons notre chose« , « nous donnons notre savoir« , « nous donnons ce qui est à nous« .

Le nous est le collectif, l’ensemble de tous les maîtres antiques gréco-romains qui lui ont permis d’atteindre les plus hauts sommets de l’illumination divine.

NOSTRADAMUS est un maître, il nous offre tout ce qu’il possède, il nous en fait cadeau.

C’est un don, un présent, un acte d’amour envers ses semblables.

Le titre de ses ouvrages se présente souvent de la manière suivante :

« Les prophéties de M. Michel NOSTRADAMUS. »

Le «M» situé devant Michel est mis comme abréviation de « maître », ce qui change tout et donne à travers cette simple lettre figée une notion dynamique et mobile, celle de l’apprentissage et de l’enseignement.

La partie du titre « Les prophéties », est un mot plus long semble attribuer une dimension plus figée, statique et inéluctable.

On retrouve cette opposition binaire et complémentaire de l’activité et du repos.

Quant à la fin du titre, nous venons de voir toute la symbolique qui lui est rattachée.

En vérité, l’ensemble du titre contient déjà en son sein, tant dans la forme que dans le fond, tout le projet nostradamique et son immensité.

Son œuvre est un enseignement.

Ceci est pressenti dès le titre et en continuité, dans les deux premiers quatrains de son œuvre, avec en particulier le ton impersonnel employé et la révélation du rituel sibyllin à l’origine du pouvoir le plus élevé et le plus humble, le prophétique, accessible à tout un chacun.

Il est évident que le fond ne pas être dissocié de la forme.

La clé numérologique nous montre l’évolution de la dualité vers l’unité représentée par le monarque.

Il est le un, modèle abouti pour chacun de ses sujets.

L’intégration de la binarité se réalise par le ternaire qu’il a si scrupuleusement utilisé dans l’organisation de son œuvre pour ouvrir notre conscience vers la puissance de l’âme dans l’unité de la dualité est analogique, organisée en paire, en couple :

La lune et le soleil

L’argent et l’or

L’espace et le temps

La nuit et le jour

Le passé et l’avenir

XXème et XXIème siècles

L’organisation de la trame se fait par le jeu du jour et de la nuit.

Au départ, nous serons en pleine nuit manifestée par la plénitude de la lune, de la femme, de la république, de la démocratie, du passé, du XXème siècle puis nous perdrons ces valeurs pour évoluer vers la dispersion des ténèbres, le point du jour nouveau, la transformation vers la lumière, le lever du soleil et enfin sa plénitude.

Le UN, le monarque est solaire, modèle de lumière pour inonder et enrichir son peuple de discernement, de sa chaleur et de l’amour.

C’est le schéma collectif et individuel de l’éveil vers la conscience.

Il semble que, depuis quelques décennies, notre époque actuelle est le temps privilégié du message de NOSTRADAMUS.

Nous avons connu la certitude des grandes idéologies matérialistes, depuis peu leur chute et en même temps de grands mouvements de réflexion ont commencé à naître depuis les premières contestations bien fraternelles comme le mouvement Hippie puis le New Age.

Maintenant prend forme, malgré la chape de plomb de notre société matérialiste, mais de manière encore occulte, un courant diffus de quête de la conscience supérieure.

Le Maître nous oblige à des recherches, à accroître notre culture, à jongler avec le symbolisme, la mythologie, la numérologie et l’astrologie.

Il nous pousse à la rigueur de la langue latine.

Il n’hésite pas à citer des références d’auteurs qu’il nous invite à étudier et surtout une bonne connaissance des « belles et bonnes lettres » que sont les classiques grecs et romains.

Au delà de l’aspect événementiel qui va servir de preuve de la validité et de la puissance de son message, NOSTRADAMUS nous délivre une vision du monde, une perception spirituelle de l’homme, un message de vie et d’éternité plus fort que la mort.

.

3 – NOSTRADAMUS : LES FONDEMENTS PROPHETIQUES ET LE DIVIN

.

DANS LES QUATRAINS I.1 ET I.2

.

Nous avons déjà vu qu’il décrivait le don de prophétie à la manière des sibylles dans le culte d’Apollon :

.

QUATRAIN I.1

Estant assis de nuit secret estude,

Seul repousé sus la selle d’aerain,

Flambe exigue sortant de solitude,

Fait prospérer qui n’est à croire vain.

.

TRADUCTION DU I.1 :

Etant assis la nuit, dans une étude en secret,

Seul, en repos, sur le siège en bronze,

Une petite flamme sort de cette solitude,

Et fait croître ce qui n’est à croire vain.

.

QUATRAIN I.2

La verge en main mise au milieu de BRANCHES

De l’onde il moulle & le limbe & le pied.

Vn peur & voix frémissent par les manches,

Splendeur diuine. Le diuin près s’assied.

.

TRADUCTION DU I.2 :

La baguette magique mise au milieu des prêtres d’Apollon

Avec l’eau il mouille le cercle magique et le pied,

Dans la crainte les voix frémissent et me font trembler,

Splendeur divine, le divin vient près de moi.

.

COMMENTAIRES DES QUATRAINS I.1 ET I.2 :

NOSTRADAMUS nous situe d’emblée la position fondamentale de l’homme en communion avec son Dieu et de l’étude nécessaire pour la connaissance du monde intermédiaire, des ’daemons’ et du rôle de l’âme, l’interface qui permet d’entrer en communication avec le divin.

.

DANS LA LETTRE À CÉSAR

.

NOSTRADAMUS cite avec beaucoup d’insistance l’origine divine de son inspiration :

« Dieu immortel… »

« la puissance de Dieu inestimable… »

« par le moyen de Dieu immortel… »

« des secrets obstruses de Dieu le Créateur… »

« que Dieu le Créateur aye voulu révéler par imaginatives impression… »

« la puissance divine du grand Dieu éternel… »

« Car les secrets de Dieu incompréhensibles… »

« veu que toute inspiration prophétique reçoit prenant son principal principe mouvant de Dieu le Créateur,… »

« par révélée inspiration… »

« Combien que le seul Dieu éternel soit celuy seul qui cognoit l’éternité de sa lumière… »

« que son divin esprit luy a donné par le moyen de Dieu le Créateur… »

« moyennant la toute puissance de Dieu éternel,… »

« où le grand Dieu éternel viendra parachever la révolution :… »

« Dieu le Créateur par les ministres de ses messagiers de feu, en flamme missive, vient à proposer aux sens… »

« car la miséricorde de Dieu… »

« dira le Seigneur… »

« Priant au Dieu immortel… »

Si vous n’avez pas compris que tout vient de Dieu, alors vous n’avez pas bien saisi son message.

Toute son inspiration vient de Dieu.

Cette insistance n’est pas une attitude de protection vis-à-vis de l’Inquisition mais une intime conviction, une certitude que la vérité prophétique vient confirmer.

Dans les croyances de notre siècle, où sont nos certitudes ?

Dieu ne fait plus recette.

Qui saurait dire les valeurs qui mobilisent nos idéaux.

Désaffection des églises, pertes des idéologies, déception des valeurs politiques, sociales et économiques d’une civilisation occidentale qui s’étiole.

NOSTRADAMUS vient nous rappeler la vérité pour nous redonner l’espoir dans l’homme, au plus profond de chacun de nous et non pas dans un état providentiel.

Dieu n’est pas là pour prendre en charge l’homme.

Il le veut debout et libre pour atteindre la toute puissance que sa nature spirituelle lui autorise.

Dieu est un et l’homme, à l’image de Dieu, va faire un, son unité, dans la liberté de l’amour et de la confiance, de l’acte créateur, conforme à la vie.

Voilà ce que NOSTRADAMUS nous a dit en parlant du un, du deux et du trois.

Ainsi, il parle de Dieu et de l’homme, de l’espoir quand il nous décrit les périodes les plus sombres de notre histoire.

Il nous suffit de suivre le chemin, la voie qu’il nous montre et nous prouve, à travers la prophétie, la réalité du divin.

Son témoignage est la preuve de l’existence de Dieu il nous l’indique dans le P.141 :

.

PRÉSAGE P.141

Du retour d’Ambassade.don de Roy.mis au lieu,

Plus n’en fera.Sera allé à Dieu,

Parens plus proches,amis,freres du sang,

Trouve tout mort pres du lict & du banc.

.

TRADUCTION DU P.141 NOVEMBRE

Du retour d’Ambassade, le don de Roi sera mis au lieu.

Je n’en ferai pas davantage car je serai allé à Dieu au début de la nuit,

Les parents les plus proches, les amis et les frères de sang

Me trouveront, le matin du 2 juillet 1566, complètement froid et mort près du lit et du banc.

La mort n’est pas approchée comme un acte de fin et de désespoir mais comme la naissance vers l’éternité, immense message d’espoir d’une vie après la vie, démontrée par la force et la persuasion de la vérité prophétique.

.

4 – NOSTRADAMUS : ROLE DE LA PROPHETIE DANS LES FONDEMENTS PROPHETIQUES

.

La prophétie est, dans les ténèbres, la lumière céleste et providentielle venue éclairer notre monde.

Par-dessus tout, elle clarifie le chemin de notre libre arbitre en nous montrant nos erreurs, pour nous permettre de les corriger.

NOSTRADAMUS n’est pas l’auteur de nos malheurs et de nos erreurs, il en est seulement le témoin.

Rien n’est jamais écrit de manière irréversible.

Si seulement les hommes écoutaient les prophéties, ils pourraient changer le cours de l’histoire.

Dans l’œuvre du Prophète de Salon, il appartient à chacun d’effectuer sa progression personnelle et individuelle.

Je délivre quelques clefs et une méthodologie de travail.

Sachez qu’il est très dangereux d’interpréter clairement et trop tôt des prophéties car, même avec la meilleure intention du monde, on pourrait faire barrage à l’accomplissement des quatrains et mettre non seulement certains grands personnages à venir en danger mais par-dessus et avant tout l’auteur des interprétations.

<< Et pour le repos de mes nuits j’ai voulu retirer ma plume du papier . >>

Mais encore une fois les prophéties sont si peu « entendues  » dans le V.53 :

.

QUATRAIN V.53

La loy du Sol & Venus contendus

Appropriant l’esprit de prophétie,

Ne l’un ne l’autre ne seront entendus,

Par Sol tiendra la loy du grand Messie.

.

TRADUCTION DU V.53 :

La loi du Soleil opposée à celle de Vénus

S’appropriera l’esprit de prophétie,

Ni la loi du Soleil, ni la prophétie ne seront entendues,

Mais par le monarque solaire se réalisera la loi du grand Messie.

.

COMMENTAIRES DU V.53 :

La loi de Vénus est, dans son versant négatif, celle de la séduction et de la tromperie.

« La loy du soleil » est celle de la lumière, de la vérité, de la clarté, de la conscience, de la chaleur, de l’amour et de l’unité.

Le un est semblable au soleil afin de distribuer sa lumière pour que vive son peuple, il imite sa course pour servir de modèle à ses sujets, vecteur entre le ciel et la terre, il harmonise les espaces et le temps.

Il est le médiateur entre les hommes et le divin.

Il est le mandataire céleste pour que règne l’ordre et la prospérité.

Il est l’unité qui vient fédérer toutes les différences, la lumière qui illumine le monde pour élever la conscience et guider les hommes vers le chemin du divin.

Il est l’initié, le chef du mouvement philosophique sur lequel il repose pour que chacun devienne à son image, le modèle pour que tout être aspire à être, en lui-même, un monarque. Image de verticalité, il élève chacun de ses sujets.

Il est un père pour son peuple et son premier serviteur.

Mais avant le règne du soleil, la lune, symbole de la démocratie et de la république, étendra toute sa puissance et toute son influence jusqu’à la dictature et l’autodestruction.

Sachez que même si ces idées seront tardivement entendues, malgré la difficulté à les diffuser, elles n’en restent pas moins, dans la plus grande des épreuves, l’immense message d’espoir de parvenir à l’Age d’Or.

La prophétie est l’expression la plus patente du monde de l’esprit.

Elle participe à la lutte contre la volonté d’hégémonie du matérialisme, dans un combat déjà engagé depuis plusieurs millénaires.

La France est embourbée dans une dimension matérialiste et horizontale droite-gauche, se calquant sur les deux grands blocs socialo-capitalistes qui ont cisaillé et partagé le monde durant tout le XXème siècle.

Identiques et sur le même plan de conscience, l’horizontalité, le socialisme est du capitalisme social à visage humain et le capitalisme est du socialisme individuel à visage humain.

Tous les deux ont un visage d’ange mais un corps de démon.

Leur point de jonction, le centre, semblable au centre de la Terre, est le lieu hautement explosif.

La quête spirituelle verra son développement plus particulièrement en France et permettra de façonner une nouvelle vision de l’homme et d’organiser la prochaine société.

Le rapprochement des idées développées dans les prophéties de NOSTRADAMUS et l’évolution de notre société avec l’émergence de nouveaux mouvements philosophiques qui reposent sur une vision solaire de l’homme semblent converger dans le même esprit de lumière.

De nombreux hommes de valeur vont surgir, et noyé dans la multitude, un grand personnage ne sera qu’un parmi eux.

.

5 – NOSTRADAMUS : PHILOSOPHIE ET FONDEMENT PROPHETIQUE

.

NOSTRADAMUS nous offre son œuvre prophétique qui n’est pas qu’un simple miroir de l’histoire.

Il nous propose d’y découvrir le sens caché qui est un guide individuel et collectif.

Elle est là pour éclairer le chemin de notre libre arbitre.

.

NOS ERREURS PHILOSOPHIQUES

.

La prophétie est là pour nous permettre de prendre conscience de nos erreurs, elles sont décrites dans le quatrain VIII.71 mais abordons, en premier, le IV.25:

.

QUATRAIN IV.25

Corps sublimes sans fin à l’œil visibles

Obnubiler viendront par ces raisons:

Corps, front comprins, sens, chief & invisibles,

Diminuant les sacrées oraisons.

.

TRADUCTION DU IV.25 :

Les corps sublimes infinis, dans l’infiniment grand et petit, visibles à l’œil par des appareils

A cause de cela, ils viendront obnubiler l’esprit de l’homme :

Le corps, le front compris, les sens, mais absence de chef et de l’invisible,

Avec pour conséquences de diminuer les oraisons sacrées.

.

COMMENTAIRES DU IV.25 :

La recherche de la vérité dans le matérialisme et dans l’analyse de l’infiniment grand et de l’infiniment petit viendra obnubiler l’esprit de l’homme.

Le matérialisme, le rationalisme et la vérité scientifique, supprimant l’esprit et la spiritualité, feront perdre le sens du sacré.

NOSTRADAMUS nous montre l’incidence de notre matérialisme, de notre esprit scientifique analytique qui nous conduira à la perte de l’essence de l’homme et du sacré, le danger d’une science manipulée par des rationalistes pour délivrer des vérités scientifiques et instituer la science comme mythe recteur de civilisation dans l’éternel combat entre l’homme et la société.

La science doit participer à la construction des œuvres humaines sans s’arroger le pouvoir et désacraliser l’espoir de l’homme.

Peut-on voir aussi dans ce quatrain un clin d’œil dans notre recherche au plus profond de l’atome et notre perte par l’utilisation de la bombe atomique ?

Et dans le VIII.71 :

.

QUATRAIN VIII.71

Croistra le nombre si grand des astronomes,

Chassez,bannis & livres censurez,

L’an mil six cens & sept par sacre glomes

Que nul aux sacres ne seront asseures.

.

COMMENTAIRES DU VIII.71 :

Ce quatrain décrit un pouvoir grandissant de la science rationaliste, de l’intolérance matérialiste et de la perte du sacré.

Le troisième vers ne s’accorde pas avec le premier si on pense qu’il s’agit de l’année 1607, ce nombre indique une durée, en jours ou en semaines, depuis une origine qui pourrait s’accorder, comme hypothèse, avec le premier jour du XXIème siècle.

.

ISSUE PHILOSOPHIQUE

.

QUATRAIN X.84

Le naturelle à si hault non bas,

Le tard retour fera maris contens :

Le Recloing ne fera sans débats,

En employant et perdant tout son temps.

.

TRADUCTION DU X.84 :

La loi de la nature est si haute qu’elle ne doit pas être mise en bas par la société qui ne doit pas prendre le pas sur l’homme,

Son tard retour rendra les maris contents avec l’équilibre de l’homme la tête dans le ciel et les pieds sur la terre, entre le père céleste et la terre nourricière, l’homme tout entier contenu dans le ciel va redorer l’image du père :

Celui qui est enfermé dans le rationalisme de ses idées ne sera pas sans débats,

En employant et perdant tout son temps.

.

COMMENTAIRES DU X.84 :

La loi de la Nature, philosophie naturaliste, deviendra puissante, pour redorer l’image du père.

Cette philosophie existe depuis l’antiquité, c’est celle de nos racines, la philosophie du TAO.

Le taoïsme intègre l’homme dans son milieu, étudie les lois de la nature pour que l’homme soit en osmose et en harmonie avec la création pour en tirer sa toute puissance.

Fer de lance spiritualiste pour l’ensemble de l’humanité, c’est par la France que s’est ouverte au monde cette philosophie grâce à Georges Soulié de Morant, diplomate français en Chine, qui l’a introduite à travers la médecine chinoise et en particulier l’acupuncture dans la première moitié du XXème siècle.

.

QUATRAIN VIII.61

Jamais par le découvrement du jour

Ne parviendra au signe sceptrifère

Que tous ses sièges soient en séjour,

Portant au coq don du TAO armifère.

.

TRADUCTION DU VIII.61 :

Jamais par la découverte du jour

Le futur Grand Monarque ne parviendra aux signes du pouvoir

Tant que tout ne sera pas en place et en lumière

Portant au coq le don du TAO qui lui donnera la force.

.

COMMENTAIRES DU VIII.61 :

La compréhension de son rôle de Grand Monarque ne sera clairement définie seulement lorsque les signes de l’établissement de son futur pouvoir auront commencé à s’accomplir à partir de la découverte de la tombe de Saint Pierre.

Jusque là, il n’aura aucune certitude sur son identité et son futur rôle à jouer.

Ce quatrain insiste sur le jour, la clarté, la lumière.

Le troisième vers permet d’imaginer une table avec ses quatre chaises signifiant les quatre directions de l’espace et les quatre éléments, l’eau et la terre, l’air et le feu, nous donnant une piste de recherche pour aboutir aux documents IX.84, III.65, VIII.66 et V.53 contenant cette trame élémentaire :

.

QUATRAIN IX.84

Roy exposé parfaira l’hecatombe,

Après avoir trouvé son origine,

Torrent ouvrir de marbre & plomb la tombe,

D’un grand Romain d’enseigne Médusine.

Tout d’abord l’origine, la source est liée à l’eau évoquée par le torrent et la suite du quatrain avec l’élément terre qui lui est associé avec la tombe et la pétrification de la Méduse illustrant la découverte de la tombe de Saint Pierre qui se fera un 23 avril.

.

QUATRAIN III.65

Quand le sepulcre du grand Romain trouvé,

Le jour apres sera eslu pontife,

Du senat gueres il ne sera prouvé

Empoisonné son sang au sacré scyphe.

.

TRADUCTION DU III.65 :

Quand la tombe de Saint Pierre sera trouvée un 23 avril,

Le jour après sera élu le Pontife,

Et le sénat, mais il ne le sera pas prouvé,

Dont le sang est mauvais, sera offert en sacrifice au calice christique sacré.

.

COMMENTAIRES DU III.65 :

Ce quatrain III.65 se structure autour de l’élément terre avec la sépulture de Saint Pierre et l’élément air spirituel du pontife qui est, unanimement et à tort, saisi par les interprètes comme étant l’élection du Pape à Rome.

Il marque la sortie de terre de la tombe de Saint Pierre, le premier Pape et la naissance de l’élu céleste, le Pontife.

Cette tombe sera découverte un 23 avril, le lendemain marquera une nouvelle naissance, celle d’un personnage qui aura effectué sa montée vers la conscience la plus haute au point d’être l’élu céleste et devenir le Pontife après la découverte de la tombe.

Il est comme Galaad initié par l’enchanteur Merlin, le futur personnage, initié par NOSTRADAMUS, contemporain des Papes de la dernière sentence de la prophétie de Saint Malachie.

Il est, non pas César de NOSTREDAME, mais César NOSTRADAMUS, le fils spirituel de l’Astrophile de Salon et aussi le personnage sacré, le Grand Monarque, évêque de l’extérieur, celui qui sera sacré avec l’huile de l’onction.

Le quatrain VIII.66 se situe après la découverte de cette tombe :

.

QUATRAIN VIII.66

Quand l’escriture DM trouvée,

Et cave antique à lampe descouverte,

Loy, Roy & Prince Ulpian esprouvée,

Pavillon Royne & Duc sous la couverte.

.

COMMENTAIRES DU VIII.66:

D.M : dei manibus, les dieux mânes en rapport avec le culte des ancêtres pour spécifier le rapport entre NOSTRADAMUS et son fils spirituel, César NOSTRADAMUS, le César des temps modernes.

D.M : Domini Michaelis, c’est à dire Maître Michel.

Le titre DM est l’état d’une fonction, de celui qui est docte et qui enseigne, Michel de NOSTREDAME, Docteur en Médecine, le médecin de Salon de Provence, médecin ordinaire du roi Henri II.

Ces initiales renvoient à l’origine ancestrale, à l’élément eau et par cette chaîne prophétique au spirituel et au céleste élément air, la cave à la terre accompagnée du feu de la lampe.

.

PRÉSAGE P.1 1555 SUR LADITE ANNÉE

D’esprit divin l’ame presage atteinte

Trouble,famine,peste,guerre courir,

Eaux,siccitez,terre& mer de sang teinte,

Paix,treve,à naistre Prelats,Princes mourir.

.

TRADUCTION DU P.1 1555 :

L’âme prédit le futur quand elle est atteinte par l’esprit divin
Dans cette période de trouble, de famine, de pandémie, la guerre s’emballe,
Vous verrez des catastrophes aquatiques, de la sécheresse, la terre et la mer teintée de sang,
Puis la paix, la trêve et de nouveaux Prélats naîtront quand des dirigeants politiques seront morts.

.

COMMENTAIRES DU P.1 1555 :

-Le premier vers, lié à l’élément air et céleste, montre la résurgence de la capacité à prophétiser, son fils spirituel, César NOSTRADAMUS murit dans sa relation privilégiée avec son Maître.

-Le deuxième vers précise les réalisations dans un contexte de pandémie et de troubles alimentaires,

-Le troisième vers, avec l’eau et la terre, est dans un temps de perturbations climatiques et d’événements martiaux maritimes, probablement ceux qui vont opposer la Grèce et la Turquie,

-le dernier vers oppose la naissance et la mort.

.

QUATRAIN V.53

La loy du Sol & Venus contendus

Appropriant l’esprit de prophétie,

Ne l’un ne l’autre ne seront entendus,

Par Sol tiendra la loy du grand Messie .

.

COMMENTAIRES DU V.53 :

Le feu et l’air dominent dans ce document avec la loi du soleil, l’éthérique et le céleste par l’esprit de prophétie, transcendés par le spirituel de la loi du grand Messie.

Deux aspects, ésotérique et exotérique, illustrent les deux faces du Janus, César NOSTRADAMUS et Henri V de la Croix.

En résumé de ces quatrains éclairés par le filtre des quatre éléments :

-l’eau, pour la découverte de son origine, de son hérédité troyenne et royale,

-la terre, pour l’indice temporel de la résurgence de la tombe de Saint Pierre,

-l’air, pour entrer dans le chemin de l’initié par son maître et mériter plus tard le titre de César NOSTRADAMUS,

-le feu, pour son action et son investiture de pontife du mouvement philosophique.

Maintenant, revenons au quatrième vers du quatrain VIII.61 car chez les traducteurs de NOSTRADAMUS, toute la polémique porte sur le mot TAO.

Pour les uns, il s’agit d’une erreur typographique et le mot TAO deviendrait TAG ou TAGE, fleuve d’Espagne, pour les autres il s’agit bien du mot TAO et donc du Taoïsme qui est la philosophie chinoise à la base de l’acupuncture.

Le monarque est le Fils du Ciel, mandataire céleste, il est l’initié qui imite la course du soleil pour organiser l’espace et le temps.

Voyons s’il n’existe pas d’autres éléments en faveur d’un sens oriental de l’interprétation.

.

QUATRAIN IX.33

Hercules Roy de Rome & d’Annemarc

De Gaule trois Guion surnommé,

Trembler l’Italie & l’unde de sainct Marc,

Premier sur tous monarque renommé.

.

TRADUCTION DU IX.33 :

Tel un demi-dieu, il va accomplir des travaux d’Hercules et libérer l’Italie et le Danemark

Il va être surnommé, en France, le Guide par trois personnages,

L’Italie et Venise vont trembler,

Monarque renommé, premier parmi les grands.

.

COMMENTAIRES DU IX.33 :

Ces trois personnages, les trois chefs de l’alliance, évoqués dans le deuxième vers reviennent dans les cinq quatrains suivants et qui connaîtrons un sort funeste :

.

QUATRAIN I.31

Tant d’ans les guerres en Gaule dureront,

Oultre la course du Castulon monarque,

Victoire incerte trois grands couronneront

Aigle,coq,lune,lyon,soleil en marque.

.

PRESAGE P.94 FEVRIER

Deluge grand.bruit de mort conspirée.

Renové siecle.trois Grands en grand discord.

Par boutefeux la concorde empirée.

Pluye empeschant,conseils malins d’accord.

.

PRESAGE P.98 JUIN

Du lieu feu mis la peste & fuite naistre.

Temps variant.vent.la mort de trois Grands :

Du ciel grands foudres estats des Razes paistre.

Viel pres de mort.bois peu dedans vergans.

Les razes sont les rasés, les têtes tondues, à l’instar de Napoléon 1er , « le Petit Tondu », les républicains ou les révolutionnaires, héritiers des valeurs de la révolution française, régicide, parricide et infanticide.

.

PRESAGE P.136 JUIN

Par le thresor,trouve l’heritage du pere.

Les Roys & Magistrats.les nopces,ennemis.

Le public malvueillant,les Juges & le Maire

La mort,poeur & frayeur.& trois Grands a mort mis.

.

PRESAGE P.7 MAI

Le cinq,six,quinze,tard & tost l’on sejourne.

Le ne sang fin : les citez revoltées.

L’Heraut de paix vint & trois s’en retourne.

L’ouvert cinq serre. nouvelles inventées.

.

NOTIONS SUR LA PHILOSOPHIE DU TAO

.

La pensée chinoise est synthétique et unitaire, elle réalise la conciliation des contraires YIN et YANG pour aboutir à l’unité.

Le passage du 2 vers le 1 se réalise grâce au 3, la structure ternaire, le trigramme HOMME-CIEL-TERRE, qui définit l’énergie et la VIE, sous la forme :

CORPS-AME-ESPRIT.

Dans le quatrain I.50 : << De l’aquatique triplicité naistra… >>

En astrologie, la triplicité aquatique est celle des trois signes d’eau : le Cancer, le Scorpion et les Poissons.

Le Taoïsme est une philosophie naturaliste de conciliation des contraires, d’amour, de verticalité humaine.

TAO signifie la Voie, le Chemin et sa pensée est binaire, analogique, synthétique et unitaire.

On peut réellement affirmer qu’un vrai Chrétien est un Taoïste qui s’ignore.

Le taoïsme a pour valeur fondamentale l’immense respect de la création afin de tirer le plus grand profit de la condition humaine et de sa quintessence spirituelle.

On peut remarquer par conséquent que pensée chinoise et pensée chrétienne, fondement de la pensée occidentale, sont très proches l’une de l’autre.

Les nombres importants retrouvés dans le Taoïsme sont les suivants : 1, 2, 3, 5, 6, 11.

Une place particulière et de choix est réservée à 1,2 et 3.

On peut apprécier l’importance de ces trois nombres dans l’œuvre de NOSTRADAMUS.

Pour les autres nombres 5,6 et 11, on peut voir de manière évidente les éléments suivants :

les trois éditions des Centuries s’étendent sur une période de 11 ans, de 1555 à sa mort, en 1566.

Il est aussi intéressant de remarquer le mystérieux nombre de 353 quatrains de la première édition.

Essayons de comprendre pourquoi NOSTRADAMUS a édité 353 quatrains et non pas 300 ou 400 pour des Centuries complètes.

Dans une approche mathématique et numérologique le nombre 353 donne 3+5+3 = 11

– le 3, en 2 fois, met en évidence le 6 et la dualité ;

– le 5 entre les deux 3 ;

– la somme fait 11 et ce dernier est composé de 2 fois le chiffre 1, pour montrer la dualité et l’unité en même temps.

Le 5 symbolise la Terre, le 6 le Ciel et le 11 l’union de la dualité, du Ciel et de la Terre.

Dans le quatrain IV.50 : << De ciel, & terre tenir la monarchie >>

NOSTRADAMUS attire notre attention sur cette philosophie, d’une part à travers la numérologie et d’autre part, grâce au contenu, la vision de l’homme.

.

NOUVELLE PHILOSOPHIE DANS LES PROPHÉTIES : EPOQUE ET DESCRIPTION

.

Méthodologie :

Nous pourrons remarquer les relations entre les différents quatrains par l’utilisation de la clé de l’index nostradamique.

Les mots marqués en gras mettent mieux en évidence l’utilisation de cette clé.

.

QUATRAIN VII.17

Le Prince rare de pitié & clémence

Viendra changer par mort grand cognoissance

Par grand repos le règne travaillé,

Lors que le grand tost sera étrillé.

.

COMMENTAIRES DU VII.17 :

Le Prince, mot souvent utilisé pour désigner un personnage venu de l’étranger, va changer la perception de la mort.

NOSTRADAMUS nous affirme que ce philosophe en a une grande connaissance.

Il est évident que notre époque est grandement préoccupée par le problème de la mort, de très nombreux livres existent sur ce thème et notamment les expériences intéressantes proches de la mort de ce que nous appelons avec beaucoup de prudence ‘la vie après la vie’.

Dans le quatrain II.12 : << Jour de mort mis en nativité >>

La mort et la naissance sont les principes de la transformation.

Il n’y a pas de naissance sans mort préalable.

La mort et le terme de la grossesse donnent naissance à l’enfant, à la vie.

La Table d’Emeraude nous informe que :

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d’une seule chose.

Et comme toutes choses ont été et sont venues d’un, ainsi toutes choses sont nées dans cette chose unique par adaptation. »

Dans le mythe biblique de la création divine, au commencement de l’univers DIEU créa des milliards d’anges et avec la matière DIEU avait le projet de l’arrivée du genre humain.

Les anges sont parfaits, de purs esprits très proches de DIEU, uniquement des intelligences qui n’ont de cesse d’adorer le Créateur.

Ils se sont hiérarchisés avec au sommet de l’intelligence un chérubin resplendissant, Lucifer, le porteur de lumière.

L’organisation angélique s’est faite selon l’ordre de l’intelligence au service du projet divin :

-le premier chœur avec les Chérubins, les Séraphins et les Trônes, les plus proches de l’esprit et de l’intelligence pure,

-le deuxième chœur avec les Puissances, les Vertus et les Dominations,

-le troisième chœur avec les Principautés, les Archanges et les Anges Gardiens, les plus proches de la matière et des hommes.

L’intelligence la plus pure imaginait être la plus proche du Créateur.

Lucifer, le porteur de lumière, pensait voir Dieu face à face.

Mais Dieu, amour, n’autorisait cette acte de rencontre que par la seule clé de l’amour et de l’humilité qui permet l’unité, semblable au Dieu UN, dans sa totalité, unir les contraires, la matière et l’esprit.

L’intelligence pure, luciférienne, était détrônée.

Le dernier venu, le genre humain, faible dans son esprit, limité par son corps, était façonné dans un projet mortel ouvert à l’amour pour atteindre le face à face avec son Créateur.

Ce projet divin de permettre à l’homme, le dernier, le plus faible et le moins intelligent de la création, d’accéder à la vison en face à face avec Dieu devenait inacceptable pour Lucifer, lui, le premier de la création.

L’amour tenait le premier rang à la place de l’intelligence.

L’amour, la vie et la mort donnaient accès au libre-arbitre et au choix dans les limites de la condition humaine, l’ouverture vers les cieux, le soleil et sa lumière, la conscience et l’humilité, l’infini et l’éternité.

Quelle subtilité dans la création où la lumière porte l’ombre, Lucifer sa zone de ténèbres.

Elle clarifie la conscience pour faire saisir la notion du bien et du mal, et, comble de l’ironie, elle fait monter par l’amour vers l’origine de toutes les lumières.

Lucifer, dans cette tradition, sa rébellion a engagé toute son énergie contre la création, ce projet de Dieu de laisser l’amour l’emporter sur l’intelligence.

Il veut séduire les hommes à l’image de son orgueil pour que l’intelligence humaine, étroite et cependant démesurée, évacue l’amour et Dieu pour prendre sa place.

La nature existe. Elle est. Nul n’a le droit de la juger, ni elle ni son créateur.

Condamner Dieu ou la nature à cause de nos faiblesses, de nos erreurs, de nos pouvoirs matérialistes et des guerres donnent raison à la vision luciférienne de l’erreur de la création de l’homme.

N’oubliez jamais que l’homme, par l’amour et la confiance, peut s’élever au premier rang, tel est le projet divin.

L’entrée dans ce monde est homogène et analogique au sens de la vie : lors de la naissance l’enfant a une présentation céphalique.

La tête peut se décliner dans l’ordre du ternaire et chaque partie contient une partie haute ou céleste et une partie basse ou terrestre.

La première partie à paraître, semblable à la première création angélique, est la calotte crânienne et le front, contenant le cerveau lieu de l’intelligence avec ses milliards de neurones, fidèle à l’ordre angélique divin.

La deuxième partie est plus sensorielle, avec les yeux, les oreilles et le nez pour assimiler le ciel, dans une part plus immatérielle, la lumière et les sons, et ensuite céleste et respiratoire dans un plan plus palpable.

La troisième partie est plus matérielle pour se remplir de la terre, grâce la bouche avec le maxillaire supérieur et la mandibule.

Cette création ternaire qui unit le ciel et la terre, la respiration et l’alimentation, le spirituel et le matériel conduit à l’amour et à l’unité.

Dès la naissance, l’enfant de l’homme crie sa conformité au projet divin.

.

QUATRAIN IV.50

De ciel,& terre tenir la monarchie:

.

QUATRAIN I.4

Par l’univers sera faict ung monarque,

.

Délaissant sa position à quatre pattes l’homme se dresse droit dans le ciel, les pieds sur la terre.

Son libre choix le conduit soit dans la dimension céleste divine dans l’amour et l’humilité ou fort de son esprit et de son orgueil, il se divinise, il organise le monde, il explique l’origine rationnelle du monde dans la théorie du Big Bang.

Il dénigre l’explication symbolique et mythique biblique et il aboutit au règne de la toute puissance de la science, de l’homme et de son pouvoir légitimé par lui-même, auto proclamé. Il divise et crée des partis, les familles se séparent et se détruisent.

La religion périclite ainsi que ses valeurs remplacées par celles de la « res publica » et de comités d’éthiques.

Le pouvoir de l’homme l’emporte et la démocratie et les libertés sont devenues les valeurs fondamentales des sociétés matérialistes.

.

QUATRAIN IV.25

Corps sublimes sans fin à l’oeil visibles

Obnubiler viendront par ses raisons:

Corps,front comprins,sens,chief & invisibles,

Diminuant les sacrées oraisons.

.

Par le rejet du divin et se détournant des valeurs naturelles de la création et de la nature, l’homme a bâti des sociétés lucifériennes où il est de bon ton de penser que toutes les religions sont bonnes sauf la religion chrétienne qui a forgé depuis 2000 ans notre société et de rappeler, pour le confirmer, l’ignominie des croisades au Moyen Age tout en oubliant les massacres de la révolution française.

Nos racines disparaissent, la dévalorisation de la langue française avec l’enrichissement par l’apport de nombreux mots d’origine anglicane, particulièrement visible dans les publicités audio et visuelles et dans la simplification de l’écriture de bien des mots, des règles de grammaire et de l’effacement des sexes.

On gomme les différences sexuelles entre la petite fille et le petit garçon pour aboutir à un sexe neutre qui détruit l’amour et l’unité ce qui favorise la partition et la division, porte ouverte au règne de l’état providentiel et de la dictature étatique.

NOSTRADAMUS tisse autour du son personnage central de son œuvre prophétique une trame philosophique spirituelle et temporelle.

Dans le processus de transformation de la mort et de la naissance nous verrons que NOSTRADAMUS compare ce sage à Ogmion, dieu gaulois, dieu champion et guide des morts, assimilé aussi à Hercule : dans le quatrain VI.42 et le présage P.39.

.

QUATRAIN VI.42

A Logmyon sera laissé le regne,

Du grand Selin,qui plus fera de faict :

Par les Itales estendra son enseigne,

Regi sera par prudent contrefaict.

.

PRESAGE P.39 Mai

Par le despit nopces,epithalame.

Par les trois parts Rouges,Razez partis,

Au jeune noir remis par flamme l’ame,

Au grand Neptune Ogmius convertis.

.

QUATRAIN III.67

Une nouvelle secte de philosophes,

Méprisant mort, or, honneurs & richesses,

Des monts Germains ne seront limitrophes,

A les ensuyvre auront appuy & presses.

.

TRADUCTION DU III.67 :

Un nouveau mouvement philosophique

Méprisant la mort, l’or, les honneurs et les richesses,

Ne seront pas limités par les monts germaniques,

Ce courant philosophique aura des appuis et le soutien de la presse.

.

COMMENTAIRES DU III.67 :

Il s’agit d’une philosophie détachée de l’image de la mort et des biens matériels et qui connaîtra un très grand succès.

Ils sont nombreux les chercheurs, les poètes, les artistes et les philosophes à réfléchir sur le sort de notre humanité.

Un mouvement collectif commence à poindre et prend de plus en plus de forme et de poids en fin du XXème siècle et surtout au XXIème pour donner une nouvelle lumière au monde à travers la philosophie solaire.

Une piste nous est donnée pour expliquer la signification du troisième vers par « cousine germaine » trouvée dans le quatrain X.35.

A rapprocher de « appui et presses », nous verrons un peu plus loin dans le quatrain dit de « juillet 1999 », l’évocation de celui qui défrayera la chronique :

« Du ciel viendra un grand roy d’effrayeur »

Une remarque à l’égard de ce vers car une première rapide lecture monte un anachronisme entre « Du ciel … grand roy » et le qualificatif « d’effrayeur » qui suit.

.

QUATRAIN VI.66

Au fondement de la nouvelle secte,

Seront les os du grand Romain trouvez,

Sépulchre en marbre apparoistra couverte,

Terre trembler en Auvril, mal enfouez.

.

TRADUCTION DU VI.66 :

Au début de ce nouveau courant philosophique,

La tombe de Saint Pierre sera découverte,

La sépulture apparaîtra couverte de marbre,

Après le tremblement de terre d’avril car elle était mal enfouie.

.

COMMENTAIRES DU VI.66 :

Après un glissement de terrain ou un tremblement de terre dans le nord de l’Italie, dans la région des Alpes un 23 avril, la tombe de Saint Pierre sera découverte dans les temps, proches ou à distance, qui suivent cet événement.

La tombe de saint Pierre n’est pas située sous la Basilique Saint Pierre à Rome.

La question se pose alors de savoir, par ailleurs, s’il existe un rapport entre la découverte de la tombe de saint Pierre et le texte de la prophétie des Papes de saint Malachie où il est dit que dans la dernière tribulation siègera Pierre le Romain.

Cette dernière sentence a commencé à se réaliser depuis l’élection du Pape François et c’est sous son pontificat que sera découverte la tombe de saint Pierre et regroupe les deux ou trois Papes qui seront élus, sur une période de quelques dizaines d’années, comprenant les dernières tribulations depuis la mise à jour de cette tombe jusqu’à la réalisation totale de cette prophétie avec la destruction de Rome, la ville aux sept collines, et le jugement final.

.

QUATRAIN IX.31

Le tremblement de terre a Mortara,

Cassich saint Georges a demy perfondrez:

Paix assoupie, la guerre esveillera,

Dans temple a Pasques abysmes enfondrez.

.

TRADUCTION DU IX.31 :

Un tremblement de terre ou un grand glissement de terrain aura lieu à Mortara en Italie,

Un cassis va à moitié s’effondrer le jour de la saint Georges, un 23 avril,

La paix s’assoupie et la guerre est proche.

Dans le temple, à Pâques, les abîmes seront enfoncés.

.

COMMENTAIRES DU IX.31 :

Avant la guerre, lors d’un tremblement de terre qui aura lieu le jour de la saint Georges, un 23 avril, la tombe de Saint Pierre sera découverte.

Le 23 avril 2006 s’est produit dans les Alpes françaises, au nord de l’Italie, un effondrement de terrain, une partie de la montagne s’est effondré sur la route.

Un autre 23 avril se produira un autre événement tellurique similaire.

Nous comprenons mieux le quatrain VI.66 qui précise la relation temporelle entre la découverte de la tombe de saint Pierre et la naissance, après une longue gestation, de ce nouveau mouvement philosophique qui va révolutionner l’Occident, à l’aube d’un conflit.

Ce courant philosophique gestant depuis quelques décennies va apparaître de manière plus évidente vers la fin du XXème siècle et surtout au suivant.

.

QUATRAIN IX.72

<< Dans Avril, May, gens de nouveau levain. >>

.

COMMENTAIRES DU IX.72 :

Une nouvelle race de philosophes va germer pour faire monter de nouvelles idées.

Ce mouvement se compose de nombreux auteurs qui diffusent leurs idées dans la deuxième moitié du XXème siècle pour en voir l’aboutissement en fin de cette période et surtout à l’aube de l’ère nouvelle, au XXIème siècle.

.

QUATRAIN III.65

Quand le sepulcre du grand Romain trouvé,

Le jour apres sera eslu pontife,

Du senat gueres il ne sera prouvé

Empoisonné son sang au sacré scyphe.

.

TRADUCTION DU III.65 :

Quand la tombe de saint Pierre sera trouvée, un 23 avril,

Le lendemain le Sage sera élu, par le Ciel, pontife de son mouvement philosophique,

De l’assemblée il ne sera pas prouvé qu’elle aura empoisonné ce sang issu du calice christique sacré du Saint Graal.

.

COMMENTAIRES DU III.65 :

Un personnage, parmi la multitude de ceux qui appartiennent à ce nouveau mouvement, aura effectué sa montée vers la conscience la plus haute au point d’être l’élu céleste et devenir le Pontife de cet élan philosophique, au moment ou après la découverte de la tombe de Saint Pierre.

Il aura avancé sa quête vers Sarras, le royaume du Graal et Ils sont cent les chevaliers de la Table Ronde à faire leur quête.

Cent, une multitude, trois, un symbole, parviendront à proximité, mais seul Galaad en sera le dépositaire.

Il est l’unique, le un, ce pontife, le Galaad initié par l’enchanteur Merlin, ce futur personnage, initié par NOSTRADAMUS et concomitant des derniers Papes de la dernière sentence de la prophétie de Saint Malachie.

Il est, non pas César de NOSTREDAME, mais César NOSTRADAMUS, le fils spirituel de l’Astrophile de Salon de Provence et sera le pénultième à prendre le titre de prophète, précisé dans le II.28 :

.

QUATRAIN II.28

Le penultime du surnom du prophete

Prendra Diane pour son jour & repos :

Loing vaguera par frenetique teste,

Et delivrant un grand peuple d’impos.

.

TRADUCTION DU II.28 :

L’avant-dernier du surnom de prophète,

Prendra le Jeudi Saint comme jour de fête férié :

Il fera des vagues au loin par la vivacité de son esprit,

Et délivrera le peuple français de la servitude.

.

COMMENTAIRES DU II.28 :

Le dernier à avoir ce surnom serait, d’après De FONTBRUNE, le dernier Pape de la prophétie de Saint Malachie mais une autre hypothèse me paraît plus plausible, il s’agirait plus probablement du faux prophète, le compagnon de l’antéchrist III.

César NOSTRADAMUS serait alors l’avant-dernier à porter le surnom de prophète.

Ce grand personnage prendra le Jeudi Saint pour sa fête, héritier de NOSTRADAMUS, il est son fils spirituel, le seul vrai César NOSTRADAMUS dont la mission sera de prendre le relais prophétique de son illustre maître.

Il est le seul à pouvoir interpréter les prophéties dans leur totalité et à pouvoir les signer de ce fameux pseudonyme.

Il ne peut pas être seulement un traducteur car il est le mille et deuxième prophète biblique.

Il a le savoir, il a reçu l’initiation de son père spirituel, Michel NOSTRADAMUS dont le nom, nous l’avons déjà vu, signifie « Nous donnons ce qui est à nous ».

Ce collectif indiqué par « Nous » implique non seulement Michel et César mais aussi tous les auteurs grecs et latins qui ont ouvert la voie de la théurgie, ce nous est aussi confirmé par l’’écriture DM, les dieux mânes de son épitaphe.

L’organisation dans la forme des prophéties avec les deux lettres à César et à Henri va vers le dédicataire qui n’est qu’un seul et même personnage.

.

RÉSUMÉ DE CES QUATRAINS :

Une nouvelle philosophie spiritualiste et détachée du matérialisme va commencer à se manifester et connaître son essor, au moment où la tombe de Saint Pierre sera découverte après le tremblement de terre du 23 avril.

Cette philosophie solaire, émergeant à cette époque, aura comme chef de file un grand sage qui viendra changer l’idée de la vie et de la mort, l’identité individuelle et collective et instaurer un nouveau mouvement philosophique.

.

LE RENOUVEAU DU MONDE CHRÉTIEN

.

Le nouveau Sage, semblable à PHILON le juif et à DENYS l’Aréopagite, fera la synthèse et la symbiose entre le christianisme qui a façonné notre monde depuis deux mille ans et la philosophie taoïste pour rénover le monde occidental en profonde crise au début du nouveau siècle et du nouveau millénaire.

« Rénovation de siècle »

Pour cela nous allons étudier les deux quatrains suivants IV.32 et I.53 :

.

QUATRAIN IV.32

Es lieux & temps chair au poisson donra lieu,

La loy commune sera faicte au contraire :

Vieux tiendra fort puis osté du milieu,

Le Panta chiona Philon mis fort arriere.

.

TRADUCTION DU IV.32 :

En ces lieux et temps une nouvelle chair va renouveler le christianisme (poisson)

Car la loi commune sera faite à l’envers :

L’ancien tiendra fortement puis sera enlevé,

Laissant PHILON le grec loin derrière.

.

COMMENTAIRES DU IV.32 :

De nouvelles idées vont renouveler le christianisme au moment où la « res publica » sera déconsidérée et que les valeurs anciennes qui semblaient inaltérables se seront effondrées.

C’est alors qu’un philosophe fera l’unité des pensées archaïques chrétiennes et taoïstes laissant loin derrière PHILON qui avait fait la synthèse la plus profonde entre la philosophie grecque et le judaïsme.

.

Ce quatrain IV.32 est à rapprocher du P.11 :

.

PRÉSAGE P.11

Pleurer le Ciel.à-il cela fait faire ?

La mer s’appreste.Annibal fait ses ruses.

Denys moüille.classe tarde ne taire

N’a sceu secret.& à quoy tu t’amuses ?

.

COMMENTAIRES DU P.11 :

Annibal symbolise les armées de l’est qui traversent les Alpes mais les ruses d’Hannibal invitent à envisager l’épisode militaire maritime entre la Turquie et la Grèce durant l’été 2022.

NOSTRADAMUS compare les écrits du Grand Monarque à ceux de DENYS l’Aréopagite pour ses traités mystiques, il situe ainsi ses écrits comme une littérature philosophique et chrétienne.

Nous pouvons aussi ajouter un clin d’œil à la basilique Saint DENIS où sont enterrés les rois de France.

.

QUATRAIN I.53

Las qu’on verra un grand peuple tormente

Et la loy saincte en totale ruine

Par aultres loyx toute Chretienté,

Quand d’or d’argent trouve nouvelle mine.

.

TRADUCTION DU I.53 :

Lorsqu’on verra la France dans le tourment,

Et que la loi spirituelle sera en totale ruine,

Le christianisme sera renouvelé par d’autres lois,

Lorsque la dualité, l’or et l’argent, sera perçue différemment

.

COMMENTAIRES DU I.53 :

La philosophie du TAO : la dualité : or-argent, soleil-lune, eau-feu, jour-nuit…

Cette dualité sera perçue dans sa réalité, celle de la vie qui tend vers l’unité à travers la complémentarité des contraires dans une opposition relative et synthétique qui met en valeur le lien qui unit la femme à l’homme, la féminité et la masculinité, l’ego et le tout.

La vie est unitaire, la création est unitaire, Dieu est UN et toute religion qui séparerait la femme de l’homme ne s’inscrirait pas dans l’amour et la verticalité et dans la présentation de l’homme réalisé, conforme au projet de la vie, debout face vers le ciel en direction de son créateur pour qu’il devienne le Fils du Ciel.

PINOCCHIO marchant la tête haute ne peut que remplir de bonheur GEPPETTO.

L’homme réalisé, debout et vertical, dressé dans le ciel, est dans l’amour, forcément dans la force et dans l’humilité, en inclinant la tête en signe conscient de respect, et sans entrer dans des expressions de culpabilité.

L’homme n’est pas coupable de sa condition humaine mais, bien au contraire, fier de se dresser vers le ciel, vers la lumière et vers le soleil tel que le Créateur l’a voulu.

.

LE SAGE

.

QUATRAIN IV.31

La lune au plain de nuict sur le haut mont,

Le nouveau sophe d’un seul cerveau l’a veu:

Par ses disciples estre immortel semond,

Yeux au midy, en seins, mains, corps au feu.

.

TRADUCTION DU IV.31 :

La démocratie au faîte de sa puissance,

Le nouveau sage par son seul esprit l’a saisi :

Par ses disciples il est la semence immortelle,

Il regarde vers le midi, le matérialisme sera purifié par le feu.

.

COMMENTAIRES DU IV.31 :

La lune est le symbole de la démocratie ou de la république comme le soleil est celui de la monarchie ou de la royauté.

Par ses nombreux disciples il sera reconnu comme la semence immortelle, semblable à celle qui descend des rois de France ou des grands philosophes.

Il rallumera la flamme de la prophétie et de la spiritualité, lui, César, le sacré qui est l’anagramme de César, le fils spirituel, l’enfant de NOSTRADAMUS, son héritier.

Son attitude est orientée vers le sud, vers le midi, vers le soleil, mandataire céleste, il est l’enfant du Ciel :

.

QUATRAIN IV.93 : << Du ciel venu tous les princes verront… >>

.

QUATRAIN X.72 : << L’an 1999 sept mois, du ciel viendra un grand roi… >>

.

PRÉSAGE 73 : << Droit mis au throne du ciel venu en France... >>

.

QUATRAIN IV.50 : << De ciel et terre tenir la monarchie... >>

.

La flamme de la sagesse va ranimer le feu sacré, dès l’inondation de Nîmes en octobre 1988, et sera complète et intense quelques années plus tard, et la toute puissance de ce personnage se manifestera.

L’inondation de Nîmes peut se voir dans les quatrains suivants X.6, V.66, IX.9 et II.36.

L’index nostradamique est particulièrement bien illustré dans ces quatre exemples :

.

QUATRAIN X.6

Sardon, Nemans si hault desborderont

Qu’on cuidera Deucalion renaistre,

Dans le colosse la pluspart fuyront,

Vesta sépulchre feu estaint apparoistre.

.

TRADUCTION DU X.6 :

Le Gardon et Nîmes déborderont si haut,

Que l’on croira renaître le déluge,

Dans la partie haute, la plupart se réfugieront,

Le feu sacré des vestales qui était éteint réapparaît.

.

COMMENTAIRES DU X.6 :

NEMANS, l’ancien nom romain, a donné le nom de Nîmes à la ville.

Le Gardon est un petit torrent qui descend des Cévennes. Deucalion est similaire à Noé et donne une idée de déluge.

Il s’agit de la catastrophe de Nîmes en octobre 1988 et du point de départ de la réactivation du feu sacré des vestales.

L’initiation commence à se faire et il est intéressant de remarquer cette dualité eau-feu, ce rapport proximal où l’eau va permettre au feu sacré de renaître.

Ce quatrain n’est pas sans rapport avec les deux premiers quatrains I.1 et I.2 de l’œuvre prophétique qui décrivent la théurgie sibylline de NOSTRADAMUS.

Ce rapport intime de l’eau et du feu, du haut et du bas est semblable au YIN et au YANG dans la philosophie du TAO.

L’excès de YIN avec l’eau qui monte et envahit le ciel, le YANG.

Le noyau restant de YANG se régénère et le feu sacré peut réapparaître.

Cette image préfigure la montée de l’eau et de la terre, de ce qui est en bas et qui pollue le ciel et la dimension céleste de l’homme mais l’espoir va renaître par le ciel, dans l’homme accompli réalisant sa condition de Fils du Ciel.

Suite au règne de la Lune et de ses excès, de son intolérance, de son injustice, de son obscurantisme et des ses guerres, le Soleil, avec son espoir et sa lumière, renaîtra.

.

QUATRAIN V.66

Sous les antiques édifices vestaux,

Non esloignés d’aque duct ruine :

De Sol et Lune sont les luisants métaux,

Ardante lampe Trian dor butine.

.

TRADUCTION DU V.66:

Sous les antiques édifices des vestales,

Non loin de la catastrophe de Nîmes :

Le Soleil et la Lune sont semblables à l’Or et à l’Argent,

Il va butiner pendant trois ans l’or et l’ardente lampe.

.

COMMENTAIRES DU V.66 :

« Aque duct ruine » signifie la ruine de Nîmes.

Cette première étape, après octobre 1988, va durer trois ans, situés dans la période des décennies qui suivent le déluge nîmois.

C’est l’étape de recherche dans l’esprit (or, feu, soleil) du feu des vestales, de la quête de Graal.

On remarque toujours la dualité entre l’eau et le feu manifestés dans les deuxième et quatrième vers, notion renforcée par la dualité du troisième vers, le soleil et la lune, l’or et l’argent, le feu et l’eau.

.

QUATRAIN IX.9

Quand lampe ardante de feu inextinguible

Sera trouve au temple des vestales,

Enfant trouve feu, eau passant par crible :

Périr eau Nymes, Tholose cheoir les halles.

.

TRADUCTION DU IX.9 :

Quand la lampe ardente du feu inextinguible

Sera trouvé au temple des vestales,

César NOSTRADAMUS, mon fils spirituel, aura trouvé le feu sacré, après avoir passé au crible les choses les plus subtiles :

Entre la catastrophe de Nîmes en 1988 et celle de Toulouse, un mois de décembre.

.

COMMENTAIRES DU IX.9 :

« Périr » signifie, en ancien français, faire naufrage et on comprend la précision de ce choix après le déluge subit par Nîmes en octobre 1988.

L’eau et le feu, le soleil et la lune, les luisants métaux (l’or et l’argent) représentent la dualité, la lampe et le temple des vestales le feu sacré, découvert après cette inondation.

Le début de l’action se fait à l’initiative de l’eau, de l’inondation de Nîmes, qui permet la découverte du feu.

Puis commence la deuxième étape, après avoir compris l’esprit, l’essence (le feu, l’or), l’enfant spirituel de NOSTRADAMUS s’attaque à la méthode (l’eau, l’argent) longue et fine car il doit passer au crible, au tamis l’eau pour en recueillir les parties les plus fines, les plus subtiles.

Il aura accompli son chemin initiatique, de l’initiation de l’eau et du feu, de l’intégration de la dualité eau et feu, entre le déluge de Nîmes en octobre 1988 et l’inondation de Toulouse vers 2022-2030.

Le déluge dans la cité gardoise marque le début de l’action et celui de la capitale du sud ouest la fin et durant ce temps, il va effectuer son initiation qui sera terminée lors de l’inondation de Toulouse, un mois de décembre.

.

QUATRAIN I.7

Tard arrivé l’execution faicte

Le vent contraire,letres au chemin prinses

Les conjures.xiiij.d’une secte

Par le Rosseau senez les entreprinses.

.

COMMENTAIRES DU I.7 :

Dans un chemin, les lettres ont été dérobées.

Ce chemin peut être un chemin de terre, une adresse ou dématérialisé comme Internet.

.

QUATRAIN II.36

Du grand Prophete les lettres seront prinses

Entre les mains du tyrant deviendront :

Frauder son roy seront les entreprinses,

Mais ses rapines bien tost le troubleront.

.

TRADUCTION DU II.36 :

Du grand prophète les lettres seront prises

Pour parvenir entre les mains du tyran

Qui voudra malgré tout frauder le grand personnage,

Mais ce vol finira bientôt par le perdre.

.

COMMENTAIRES DU II.36 :

Toujours selon le même schéma de forme, ésotérique et exotérique, la face cachée et la face dans la lumière, tel le Janus à deux faces des deux lettres de l’œuvre prophétique, la première, la lettre à César qui est en introduction adressée à son fils spirituel et l’autre lettre, celle à Henri, intercalée entre les Centuries s’adresse à la face visible.

Ce personnage appartient à un collectif dessiné depuis plusieurs décennies.

Nombreux sont donc les individus susceptibles de lui correspondre.

En sachant que seul il n’est rien. Il trouve aussi sa force sur le travail de préparation des autres initiés et philosophes et n’émergera que sur la nécessité d’une société décadente pour lui permettre d’amener le renouveau.

Il est la lumière solaire qui inonde le monde, un père pour ses enfants.

Cette philosophie solaire est un thème qui ne lui est pas personnel mais qui se dégage depuis déjà longtemps chez de nombreux auteurs, il saura seulement la conduire à son plus haut niveau.

.

6 – NOSTRADAMUS : CONCLUSION DES FONDEMENTS PROPHETIQUES

.

NOSTRADAMUS nous offre, dans le tissu prophétique, une organisation du monde, la perception qui lui a permis de pénétrer dans le tabernacle de la conscience supérieure.

Il nous indique la voie afin de la suivre et permettre la rencontre avec celui qui l’empruntera, son fils spirituel, César NOSTRADAMUS et le personnage annoncé dans la lettre à HENRI Second qui accomplira sa quête pour transmettre à tous, dans l’espoir du renouveau de la philosophie solaire, l’émergence d’une nouvelle société où Michel NOSTRADAMUS aura largement contribué à la réalisation de cet autre Age d’Or.

.

FICHIER A TELECHARGER

NOSTRADAMUS La Loy Du Soleil

.

LIENS :

NOSTRADAMUS : METHODOLOGIE

NOSTRADAMUS « LA LOY DU SOLEIL » : LE LIVRE

NOSTRADAMUS : LA 5ÈME RÉPUBLIQUE ET LES ÉLECTIONS DE MAI 2012 À 2022

.

EN VOUS SOUHAITANT LONGUE VIE EN BONNE ET PROSPERE FELICITE.

 

MICHEL-HENRI.

.

LIENS FB/TWITTER :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077299030954

https://www.facebook.com/La-Loy-Du-Soleil-102458275681163

https://twitter.com/MICHELHENRINDD

Laisser un commentaire

NOSTRADAMUS : FONDEMENTS PROPHETIQUES