You are currently viewing LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE
  • Post published:27 janvier 2022

.

1 – LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS, LA TOMBE DE SAINT-PIERRE : INTRODUCTION

 

Dans l’ensemble de ses textes, l’astrophile de Salon ne fait jamais d’allusion à la prophétie des Papes de Saint Malachie mais il existe cependant quelques points communs importants entre ces deux prophéties.

Nous allons d’abord étudier quelques textes prophétiques du maître provençal et ensuite approcher la fin de la prophétie des Papes concernant l’époque contemporaine et apprécier les éclairages et les échanges entre les deux approches.

Quelques éléments de l’Apocalypse de Saint Jean vont compléter notre analyse.

.

LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE MICHEL-HENRI

.

2 – LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA DECOUVERTE DE LA TOMBE DE SAINT PIERRE

 

Nous allons aborder les quatrains VI.66, IX.31, IX.32, V.27, IX.84 et I.4.

Ces six documents illustrent la résurgence de la tombe du compagnon de Jésus.

.

LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE MICHEL-HENRI

.

L’époque se situe à la fin de l’Eglise Catholique pour NOSTRADAMUS au cours du XXIème siècle, datation confirmée par les 111 devises et le texte terminal de la prophétie des Papes.

Nous verrons que les détails donnés par NOSTRADAMUS infirment la croyance que la tombe de Saint Pierre serait située sous la basilique romaine qui porte son nom.

Espace et temps, deux règles pour décrire un événement.

 

1° LE QUATRAIN VI.66

Au fondement de la nouvelle secte,

Seront les os du grand Romain trouvez,

Sepulcre en marbre apparoistra couverte,

Terre trembler en Auril, mal enfouez.

 

TRADUCTION DU VI.66 :

Au début du nouveau courant philosophique,

La tombe de Saint Pierre sera découverte,

La sépulture apparaîtra couverte de marbre,

Après le tremblement de terre d’avril car elle était mal enfouie.

 

COMMENTAIRES DU VI.66 :

Ce quatrain est assez clair avec :

-le premier vers nous annonce le début du renouveau philosophique après la chute des idéologies politiques scindées en deux blocs est – ouest, droite – gauche,

-le deuxième dévoile que les os de saint Pierre seront trouvés, contrairement à la tradition qui situe sa tombe sous la basilique Saint Pierre de Rome,

-dans le troisième vers, sa sépulture apparaîtra, surgira du sol, recouverte de marbre,

-dans le quatrième vers, comme elle était mal enfouie, elle sera mise à jour à la suite d’un tremblement de terre ou de glissement de terrain.

Il est intéressant de remarquer la sortie de terre de cette tombe et la naissance d’un nouveau courant philosophique.

Mort, naissance et la tombe qui sort de terre comme si elle bravait la mort, telle une résurrection, au mois d’avril, proche de la fête de Pâques et de la résurrection du Christ.

En interligne, en quelques mots, NOSTRADAMUS décrit déjà les grandes lignes qui marquent les nouvelles idées.

Il est à remarquer le choix des mots et leurs rapprochements dans fondement avec un ancrage terrestre et la tombe qui se découvre, mouvements inverses où l’un rentre vers la terre et l’autre sort, vers le ciel.

Acte fondateur terrestre et philosophique sanctifiée par l’élan céleste du fondateur de l’Eglise chrétienne qui touche à sa fin.

Cette dualité Ciel-Terre est une donnée fréquente dans l’œuvre prophétique, elle est aussi une qualité de ce nouveau mouvement philosophique et on voit la relation intime et profonde qui lie le prophète et le fondateur de ce nouveau courant de pensée.

Pour en revenir au quatrain VI.66, il est évident que ce document n’a pas encore vu sa réalisation, il appartient à notre avenir qu’il remplit d’espoir et un autre grand intérêt de ce quatrain est d’éclairer d’un jour nouveau la fin de la prophétie des Papes.

Continuons notre analyse en abordant le quatrain suivant..

2° LE QUATRAIN IX.31

Le tremblement de terre a Mortara,

Cassich saint Georges a demy perfondrez:

Paix assoupie, la guerre esveillera,

Dans temple a Pasques abysmes enfondrez.

 

TRADUCTION DU IX.31 :

Un tremblement de terre ou un grand glissement de terrain aura lieu près de Mortara dans le nord de l’Italie,

Le 23 avril, un cassis va à moitié s’effondrer le jour de la saint Georges :

La paix s’endort et la guerre est proche.

Dans le temple, à Pâques, les abîmes seront enfoncés.

 

COMMENTAIRES DU IX.31 :

La dualité fondamentale Ciel-Terre et cette fois Espace-Temps est abordée.

Il peut s’agir d’un tremblement de terre ou d’un glissement de terrain comme celui qui a eu lieu le 23 avril 2006 dans les Alpes françaises proches du Nord de l’Italie.

Concernant le temps, cet événement daté pour le jour de la Saint Georges, fêté le 23 avril.

Le jour est précisé mais pas l’année.

Cette précision est extraordinaire, tant dans le descriptif que dans les concomitances et dans le jour avec l’omission volontaire de l’année qui peut-être seulement approchée par le contexte et par les relations avec les autres parties de l’œuvre prophétique.

Concernant l’espace,  le prophète nous précise qu’il aura lieu à ou près de Mortara, ville située dans le nord de l’Italie, grâce à un mouvement tellurique, événement naturel indépendant de toute action ou volonté humaine qui mettra à jour la tombe de saint Pierre.

Il ajoute d’autres éléments pour compléter son tableau. Le temple est celui des Vestales au feu inextinguible, le feu sacré.

La tombe qui sort de terre, qui s’ouvre et permet la naissance symbolique et la consécration du Pontife, le chef du nouveau mouvement philosophique.

Il ne faut pas le confondre avec le Pape.

On ne peut qu’être admiratif devant tant de précisions dans un style aussi concis et médusé devant l’étendue d’un tel pouvoir si profondément humain révélant le divin.

Il est intéressant de comprendre que ce quatrain nous permet par sa précision d’être un élément de datation mais le problème est de savoir quand sera divulguée cette découverte afin d’être vigilant dès ce moment ?

 

Il est prudent de rajouter que tant que ce tremblement de terre ou glissement de terrain n’aura pas eu lieu, avec dans ses suites la découverte de la tombe de Saint Pierre, il n’y aura pas de dégradation de la situation mondiale.

 

Toutes les dates sont assujetties à la réalisation de cet événement, bien entendu, non pas dans un rapport de cause à effet, mais dans une relation de concomitance, même si parfois NOSTRADAMUS fait remonter les prémices ou le début de la crise à la guerre du Golfe, déclenchée par le président des USA, à plus ou moins juste titre, à l’encontre du dictateur irakien, accusé à tord de posséder des armes de destruction massive et dont l’exécution a ouvert la porte à la libération de peuples au Moyen Orient et pour effet pervers la montée de l’intégrisme religieux et la déstabilisation de ces régions et l’exportation des actes terroristes.

.

.

Malgré l’affirmation de certains commentateurs des textes prophétiques, aucune date n’est donnée en clair dans les Centuries, dans les Présages et dans les Sixtains même lorsqu’il est écrit « Mil neuf cent quatre vingt nonante neuf sept mois », date qui est régulièrement et à tord considérée comme étant « juillet 1999 » ou dans la lettre à César « 3797 » assimilé aussi à tord que la durée de la prophétie s’étend jusqu’à l’année 3797 de notre ère calculée depuis la naissance du Christ et que l’on trouve dans la phrase suivante :

 

« i’ay composé Livres de propheties contenant chacun cent quatrains astronomiques de propheties, lesquelles i’ay un peu voulu rabouter obscurement et sont perpétuelles vaticinations, pour d’icy à l’année 3797 »

 

Il s’agit de la complète réalisation des 3796 vers pour 949 quatrains de l’œuvre prophétique de NOSTRADAMUS.

Il n’existe dans l’étendue des textes du prophète qu’une seule date donnée en clair, seulement celle contenue dans la lettre à Henri second dans le passage suivant :

 

 » iusques à l’an mil sept cens nonante deux que l’on cuidera estre une renovation de siecle « ,

 

Cette date si importante puisque seule et unique correspond à l’an I de la République.

 

Les dates peuvent uniquement être trouvées grâce à des positions astrologiques ou par des concomitances d’événements, ce qui en fait toute la difficulté et l’imprécision, laissant cours à l’appréciation qui peut varier de plusieurs années, voir davantage mais aussi de coller exactement à la réalisation du fait prophétique annoncé.

La volonté de NOSTRADAMUS n’était pas de nous donner les dates comme dans un livre d’histoire, il aurait pu le faire, il a voulu nous obliger à chercher les inter relations et comprendre nos comportements qui ont tissé notre histoire afin de regarder avec plus d’acuité l’avenir que nous nous forgeons, soulever la subtilité, l’étendue et la force de notre identité et du sens de notre incarnation humaine pouvant accéder à la sublime vision divine de notre puissance, prouvée par la réalité prophétique.

 

NOSTRADAMUS nous invite à une réflexion, sur notre identité tant humaine, sur nos comportements et leurs conséquences afin de déjouer les plus funestes que nous avons inexorablement mis en marche.

Il ouvre la porte qui nous conduit vers la paix dans la quête de la perfection dans les limites étendues de la condition si humaine.

Loin d’être un prophète de malheur même s’il est celui de nos malheurs et de nos mauvais choix, il est surtout l’homme accompli qui prouve le chemin de la quintessence.

.

.

Il nous laisse libre dans nos actes, incite à une réflexion pour ouvrir notre conscience, révélant les événements tout en les voilant et à travers eux pour nous pénétrer intiment et révéler notre vraie nature, celle que le Créateur nous a offerte, mettant la lumière et la conscience et ainsi discerner dans toute sa réalité le conflit entre la Nature à la dualité synthétique unissant les contraires dans un acte d’amour et le jugement moral manichéen du bien et du mal.

Nous sommes face à la difficulté de concilier notre Nature, c’est à dire l’Homme, et la Société avec le pouvoir, le conflit luciférien entre l’intelligence et l’amour.

Une autre interrogation théologique pourrait se poser : la lumière et son ange, Lucifer, ‘le porteur de la lumière », amènent t-ils, en chassant les ténèbres, cette vision manichéenne, la sortie de l’inconscience et du Jardin d’Eden, la montée vers la conscience, la vision claire de la dualité, de la vie et de la mort et de son refus ?

L’accès au divin se fait-il par l’esprit et l’intelligence, prérogatives angéliques immortelles ou par l’amour, dans l’unité de la dualité, sa difficulté, la transformation et la mort, prérogatives humaines ?

L’amour et la mort lient l’homme à son créateur dans une relation de confiance absolue à l’image de la passion du Christ, de sa mort et de sa résurrection.

Après ces digressions alimentées par les pensées du Maître qui viennent nourrir et élever notre réflexion, revenons à nos documents prophétiques sur le thème qui nous occupe actuellement, celui des rapports avec Saint Pierre.

 

3° LE QUATRAIN IX.32

De fin porphire profond collon trouvée,

Dessous la laze escripts capitolin :

Os poil retors Romain force prouvée,

Classe agiter au port de Methelin.

 

TRADUCTION DU IX.32 :

Une colonne de fin porphyre enfouie sera trouvée,

Dessous la pierre tombale seront les écrits du Capitole :

Les ossements  trouvés seront de manière évidente ceux de saint Pierre,

Une armée s’agitera au port de Mitylène.

 

COMMENTAIRES DU IX.32 :

Lorsque la tombe sera découverte grâce au mouvement de terre du 23 avril, nous serons près d’une agitation militaire en Grèce ou en Asie Mineure.

NOSTRADAMUS nous donne encore des détails sur l’environnement de la découverte de cette tombe qui, avec certitude et preuves à l’appui, sera celle de Saint Pierre.

Avec la découverte de cette tombe, un rapport évident entre NOSTRADAMUS et Saint Malachie s’établit, confortant davantage à travers cette convergence de textes d’origines différentes la réalité prophétique.

La dernière partie de la prophétie des Papes de Saint Malachie se termine par une sentence située en fin du texte et qui a déjà commencé à se réaliser avec l’élection du Pape François qui verra sous son pontificat la découverte de cette tombe et deviendra ainsi le chef de file de la lignée des quelques Papes qui régneront depuis la découverte des ossements de Saint Pierre :

 

« Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain… »

 

Le rapport entre les prophéties du médecin de Salon et celle des Papes permet d’affirmer que la découverte de la tombe de Saint Pierre aura lieu durant le pontificat du Pape François.

 

En prolongeant notre recherche nostradamique, nous allons nous intéresser au mot « Methelin », commun au quatrain précédent, le IX.32, et le suivant, le V.27.

 

4° LE QUATRAIN V.27

Par feu & armes non loing de la marnegro,

Viendra de Perse occuper Trebisonde :

Trembler Phato,Methelin,Sol alegro,

De sang Arabe d’Adrie couvert onde.

 

TRADUCTION DU V.27

Par le feu et par les armes non loin de la Mer Noire,

Viendra de Perse occuper Trébizonde :

Trembler Phato, Mytilène, le Soleil sera en  allégresse,

L’onde Adriatique sera recouverte par du sang Arabe.

 

COMMENTAIRES DU V.27

Ce quatrain vient en complément du IX.32 étudié précédemment.

A cause de la guerre, non loin de la Mer Noire,

La fuite des populations, des migrants,  les amèneront de Perse à Trébizonde en Turquie :

L’Egypte va faire son coup d’éclat, Mytilène en Grèce se prépare à la guerre, au même moment le Soleil symbolise le lumineux et l’allégresse d’un grand personnage,

Le sang Arabe va recouvrir l’Adriatique dans la guerre entre la Grèce et la Turquie.

 

5° LE QUATRAIN IX.84

Roy exposé parfaira l’hécatombe,

Apres avoir trouvé son origine,

Torrent ouvrir de marbre & plomb la tombe,

D’un grand Romain d’enseigne Médusine.

TRADUCTION DU IX.84 :

Le roi exposé va parfaire l’hécatombe,

Après avoir trouvé le secret de son origine,

Un torrent va ouvrir une tombe en marbre et en plomb

D’un grand Romain, Saint Pierre, dont l’enseigne est la pétrification.

 

COMMENTAIRES DU IX.84 :

Après le glissement de terrain à Mortara, des pluies torrentielles vont mettre à jour la tombe de Saint Pierre.

Il aura fallu la conjonction d’une catastrophe naturelle un 23 avril et d’intempéries dont on ne connaît pas encore l’année pour mettre à jour la sépulture de saint Pierre dont l’identité est indiquée par Médusine car la Méduse pétrifiait de son regard.

NOSTRADAMUS nous livre ici d’autres précisions sur cette tombe qui est bien celle de Saint Pierre et sur d’autres événements.

On peut encore apprécier le vocabulaire utilisé avec les mots origine et tombe évoquant la relation intime qui existe entre la mort et la naissance, la mort étant à la fin de la vie et la naissance après la mort du monde qui le précède.

.

3 – LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE, REMARQUE

 

A la fin de la prophétie des Papes de Saint Malachie, il est écrit que dans les dernières tribulations siègera Pierre le Romain et la cité aux sept collines sera détruite.

Il s’agit, semble t-il, de la résurgence de Saint Pierre à travers la découverte de sa tombe et pendant ce temps là un ou quelques Papes successifs seront amenés à régner environ jusque vers 2040-2060 qui verra la fin de Rome.

Si cette sentence ne concernait qu’un seul Pape, il règnerait alors pendant près de vingt à quarante ans mais n’oublions pas qu’un Pape doit mourir près de Lyon et qu’il s’agit probablement du Pape François, cette sentence finale concerne forcément plusieurs Papes à partir de la découverte de la tombe de Saint Pierre et marquerait l’époque de la fin de l’Eglise Romaine.

.

.

Le Pape François n’a pas voulu ajouter le mot premier à son nom. On pourrait penser qu’il avait l’intuition qu’aucun autre Pape ne porterait le même nom, surtout s’il se situe à la fin de son Eglise et que peu de Papes lui succéderont, probablement qu’un seul.

.

4 – LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS, LA TOMBE DE SAINT-PIERRE : LA FIN DE L’EGLISE ROMAINE

 

La prophétie des Papes n’appartient pas au corpus de NOSTRADAMUS mais les quatrains amènent un éclairage nouveau plus particulièrement dans la sentence terminale.

Contrairement à ce que pensent quelques exégètes, NOSTRADAMUS n’est pas l’auteur de cette prophétie des Papes attribuée d’ailleurs à Saint Malachie.

Il n’y a, dans l’ensemble de l’œuvre de NOSTRADAMUS, aucune référence ou une quelconque allusion à cette prophétie des Papes que nous allons légèrement aborder avec, en particulier, la dernière phrase qui annonce la fin de l’Eglise Romaine comme on peut aussi le voir dans le quatrième quatrain de la première Centurie et en particulier dans le troisième vers avec la barque du pêcheur qui symbolise l’Eglise Chrétienne.

 

1° LE QUATRAIN I.4

Par l’univers sera faict ung monarque,

Qu’en paix & vie ne sera longuement:

Lors se perdra la piscature barque,

Sera regie en plus grand detriment.

 

TRADUCTION DU I.4

Par l’univers sera fait un monarque,

Qui ne restera pas longtemps en paix et en vie

Lorsqu’on sera à la fin de l’Eglise Catholique,

Qui sera conduite à son plus grand détriment.

.

5 – LA PROPHETIE DES PAPES DE SAINT MALACHIE

Revenons un peu plus précisément sur cette prophétie qui contient une liste de 111 devises et une phrase qui termine le texte. Chaque sentence caractérise chaque Pape jusqu’à la fin de l’Eglise romaine.

Voici la liste partielle tirée de WIKIPEDIA, concernant le XXème siècle, de la devise 102 à la fin, située du XXème au XXIème siècle :

  • 102. Lumen in caelo (La lumière dans le ciel) Léon XIII (1878-1903). Ce pape appartenait à la famille des Pecci dont les armes représentent une comète dans un ciel d’azur.
  • 103. Ignis ardens (Le feu ardent) Pie X (1903-1914). Élu en la fête de Saint Dominique (4 août) dont l’ordre porte en chef une torche ardente et il était cardinal du titre de Saint Bernard-aux-Thermes.
  • 104. Religio depopulata (La religion dépeuplée) Benoît XV (1914-1922). Il fut pape pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), la grippe espagnole et la révolution communiste, qui dépeuplèrent les temples de la chrétienté.
  • 105. Fides intrepida (La foi intrépide) Pie XI (1922-1939). Le pape des missions et de l’action catholique, preuves d’une foi intrépide.
  • 106. Pastor angelicus (Le pasteur angélique) Pie XII (1939-1958). Eugenio Pacelli, pasteur angélique, saint pape, est appelé le « pape de Fatima ».
  • 107. Pastor et nauta (Le pasteur et nautonier) Jean XXIII (1958-1963). Il fut patriarche de Venise, qui est la ville des navigateurs. Il fut, tel un pasteur, à la source de la grande étape du Concile Vatican II.
  • 108. Flos florum (La fleur des fleurs) Paul VI (1963-1978). Le lys, surnommé « la fleur des fleurs », est présent sur ses armes (formées de trois lys).
  • 109. De medietate lunae (de la moitié de la lune ou du temps moyen d’une lune ou de l’intermédiaire lunaire) Jean-Paul Ier (1978-1978). Jean-Paul Ier mourut 33 jours plus tard, ce qui donna lieu à beaucoup d’interprétations ; dont celle que son pontificat dura approximativement (selon l’expression populaire) « le temps d’une lune ».
  • 110. De labore solis (de l’éclipse solaire, « ou » du labeur du soleil) Jean-Paul II (1978-2005). Certains y ont vu, parmi d’autres interprétations, une corrélation avec une éclipse solaire le jour de sa naissance et le jour de son enterrement. S’il y eut bien une éclipse partielle de soleil le 18 mai 1920, comme cela se produit de deux à cinq fois par an, elle n’était visible qu’en Australie et sur une partie de l’Antarctique et donc pas en Pologne. Autre signification : La durée du pontificat de Jean-Paul II est de 28 ans, c’est également la durée du cycle solaire calendaire utilisé dans le comput ecclésiastique. Certains y voient aussi le fait que Jean-Paul II est le pape qui a le plus voyagé. Son long et éreintant pontificat a participé à l’épuiser par un labeur soutenu.
  • 111. (De) gloria olivae (la gloire de l’olivier/de l’olive). Benoît XVI (2005-2013). Premièrement, Saint Paul a comparé le peuple juif à une branche d’olivier qui à la fin des temps, viendrait s’enter sur le tronc; deuxièmement, sont nommés oliviers les deux témoins qui, dans Apocalypse 12:4, combattront l’impiété dans les derniers jours du monde.

 

Les devises sont attribuées pour chacune à un Pape, elles se terminent à la cent onzième suivie par la sentence terminale à laquelle appartient le Pape François :

.

In persecutione extrema S.R.E. sedebit.

Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus :

quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,

& Iudex tremendus iudicabit populum suum.

 Finis.

.

Dont la traduction est :

« Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations.

Celles-ci terminées, la cité aux sept collines, ROME, sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple.

Fini.»

 

Nous notons une discontinuité totale entre la dernière sentence et les 111 devises qui soulignent des caractéristiques papales.

La dernière phrase ne s’intéresse plus aux Papes aussi il est inutile de chercher une continuité entre la 111 ème devise et Petrus Romanus.

Aucun Pape ne peut porter ce nom seulement attribué à Saint Pierre, présent au début de la construction de l’Eglise et à sa fin lors de la découverte de sa tombe qui nous donne ainsi la datation des dernières tribulations proches de la parousie christique.

On comprend alors la raison pour la laquelle il s’est désintéressé de l’identité des rares Papes de cette époque pour insister davantage sur Saint Pierre et sur le juge redoutable.

Cette dernière phrase regroupe, sans les citer ou s’y intéresser, les un ou deux Papes qui vont régner à partir de la découverte de la tombe de Saint Pierre grâce au tremblement de terre d’un 23 avril dans le nord de l’Italie qui devrait se produire sous le pontificat de François et définitivement mise à nue par des pluies torrentielles, ce Pape sera alors proche de la fin de son règne, un 13 décembre marquant l’ultime jour de son parcours près de Lyon et le dernier Pape qui régnera jusqu’à la destruction de Rome, vers 2040-2060, conforme au S.15 :

.

.

1° SIXTAIN S.15

Nouveau esleu patron du grand vaisseau,

Verra long temps briller le cler flambeau

Qui sert de lampe à ce grand territoire,

Et auquel temps armez sous son nom,

Jointes à celles de l’heureux de Bourbon

Levant, Ponant, & Couchant sa memoire.

 

COMMENTAIRES DU S.15 :

Le nouveau Pape, élu après la mort du Pape François à Lyon, règnera longtemps, accompagnant le sang des Bourbons qui a effectivement été épargné et qui se manifestera clairement dans la lumière.

Sous le vocable Petrus Romanus se cachent deux Papes dont François et son successeur. La résurgence des ossements de Saint Pierre recouvre ces deux pontificats et il n’y en aura probablement pas d’autres.

Pendant ces dernières tribulations, deux grandes villes vont connaître un sort funeste, PARIS et en particulier ROME, la ville aux sept collines.

.

.

On peut se poser le problème du personnage signifié par ce Juge redoutable qui jugera son peuple.

Que signifie chaque mot de la dernière phrase ?

« et le Juge redoutable jugera son peuple.

Fini. »

Il ne s’agit pas d’un juge quelconque mais l’article « le » renforce l’aspect de juge suprême et unique accentué par le qualificatif « redoutable » marquant sa puissance et son autorité avec cette appartenance « son peuple » représentant tous les chrétiens ou l’ensemble de l’humanité.

Toutes les conjectures sont possibles, ouvertes par l’imprécision de ce texte qui se termine par le mot laconique et sans détours, « finis ».

Certains voudraient y voir le jugement dernier, d’autres un tournant fondamental pour l’humanité restante avec le président redoutable d’un gouvernement mondial très soucieux de justice afin de ne plus recommencer ces abominations destructrices ou d’autres encore de regarder vers les étoiles.

Mais un autre regard peut être attiré dans les prophéties de NOSTRADAMUS dans les quatrains X.73 et celui qui suit, le X.74. Ils pourraient éclairer un peu plus la dernière sentence de la prophétie des Papes.

 

2° LE QUATRAIN X.73

Le temps present avecques le passé,

Sera jugé par le grand Jovialiste :

Le monde tard luy sera lassé,

Et desloyl par le clergé juriste.

 

COMMENTAIRES DU X.73 :

Dans le premier vers, le présent et le passé représentent la totalité du temps écoulé, un clin d’œil  vers la fin des temps et vers l’éternité et l’éternel.

Le temps semble concerner l’ensemble de l’humanité et chacun des individus qui ont composé toute son histoire.

Le deuxième vers :    « Sera jugé par le grand Jovialiste »

Il ne s’agit pas de n’importe quel juge, sans détour,  il est le grand Jovialiste, le chef suprême, le plus grand de tous les juges lui conférant la puissance, l’autorité et la maitrise du temps.

Ces deux vers donnent une sensation d’un être au-dessus et d’une humanité lui appartenant.

l est d’ailleurs nommé Jovialiste, « le bonheur absolu », le « Bienheureux », la félicité parfaite désignant de manière évidente l’auteur des Béatitudes, le seigneur Jésus Christ.

Il présente une analogie intéressante avec la sentence de la prophétie des Papes :

« le Juge redoutable jugera son peuple »

On retrouve des idées communes, le juge, le seul et l’unique, au-dessus des autres, au pouvoir sans limites, maître de l’humanité dont la propriété et l’époque tardive de la fin des temps se retrouvent dans le troisième vers :    « Le monde tard luy sera lassé »

Les deux derniers vers feraient allusion à la fin du règne des mille ans et la nécessité de ralâcher temporairement Satan du gouffre profond.

 

3° LE QUATRAIN X.74

Au revolu du grand nombre septiesme,

Apparoistra au temps jeux d’Hecatombe,

Non esloigné du grand aage milliesme,

Que les entrez sortiront de leur tombe.

 

COMMENTAIRES DU X.74 :

« Au revolu » du premier vers fait écho à « Finis ».

Ce temps final est celui du septième millénaire avec les guerres bibliques et apocalyptiques des dernières tribulations se terminant par Harmaguédon, moment proche du règne des mille ans qui verra la première résurrection.

.

.

On retrouve dans la lettre à Henri Second encore quelques lignes proches de ceux décrits dans l’Apocalypse de Saint Jean :

 

« par la volonté divine, et entre une fois lie Satan. Et sera faicte paix universelle entre les humains, et sera delivree l’Eglise de Iesus Christ de toute tribulation, combien que par les Azostains voudroit mesler dedans le miel du fiel, et leur pestifere seduction : et cela sera proche du septiesme millenaire, que plus le sanctuaire de Iesus Christ ne sera conculqué par les infideles qui viendront de l’Aquilon, le monde approchant de quelque grande conflagration, combien que par mes supputations en mes propheties, le cours du temps aille beaucoup loing. »

 

« Et apres que tel temps aura duré longuement, sera presque renouvellé un autre regne de Saturne, et siecle d’or, Dieu le Createur dira entendant l’affliction de son peuple, Satan sera mis et lié dans l’abysme du barathre dans la profonde fosse : et adonc commencera entre Dieu et les hommes une paix universelle, et demeurera lié environ l’espace de mille ans, et tournera en sa plus grande force, la puissance Ecclesiastique, et puis tourne deslié. »

.

.

6 – LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS, LA TOMBE DE SAINT-PIERRE : L’APOCALYPSE DE SAINT JEAN

 

Je relate ici seulement quelques passages qui viennent éclairer un peu plus les pages précédentes :

 

11:18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.

 

14:7 Il disait d’une voix forte: Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.

19:11 Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.

19:12 Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même;

Remarque :

On comprend pourquoi le nom de ce personnage n’est pas rapportée dans la prophétie des Papes ni par NOSTRADAMUS mais son identité est appréhendée par ses qualités.

L’homme ne peut pas lui donner de nom ce qui le limiterait et le rendrait inférieur à l’homme. Lui seul connaît son nom et sa puissance.

 

19:13 et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.

 

19:14 Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur.

 

19:15 De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.

 

19:16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

 

19:17 Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil. Et il cria d’une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel: Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu,

 

19:18 afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands.

 

19:19 Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées rassemblées pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée.

 

19:20 Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre.

 

19:21 Et les autres furent tués par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui était assis sur le cheval; et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair.

 

20:1 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main.

 

20:2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans.

 

20:3 Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.

.

7 -LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS, LA TOMBE DE SAINT-PIERRE : CONCLUSION

 

Tous les détails donnés par NOSTRADAMUS sur la résurgence de la tombe de Saint Pierre éclairent d’un jour nouveau la sentence terminale de la prophétie des Papes de Saint Malachie.

La convergence de ces deux prophéties d’origines différentes amène une validation réciproque, l’une confortant l’autre.

Cette tombe retrouvée fait planer la présence de Saint Pierre regroupant autour de son nom les deux Papes dans la période des dernières grandes tribulations de l’histoire de l’humanité se terminant après un temps de paix par l’ultime révélation du livre de l’Apocalypse.

.

LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE MICHEL-HENRI

.

Deux éléments dans cette sentence terminale restent énigmatiques, à savoir l’identité de ce « Juge redoutable qui juge son peuple » et du dernier mot « Finis » et encore une fois NOSTRADAMUS vient affiner, compléter et éclairer les prophéties de Saint MALACHIE en convergence parfaite avec l’Apocalypse de Saint Jean.

Ce juge dont le nom n’est connu de personne mais l’identité suggérée par ses attributs est celle du seigneur Jésus Christ.

 

Et seul l’avenir ou un nouveau prophète peut lever totalement le voile de ce mystère.

.

FICHIER A TELECHARGER

LA TOMBE DE SAINT PIERRE

 

LIENS :

AFFAIRE DE L’UKRAINE

LOUIS XVII L’ENIGME

SPIRITUALITE ET RELIGION CHRETIENNE

 

EN VOUS SOUHAITANT LONGUE VIE EN BONNE ET PROSPERE FELICITE.

 

MICHEL-HENRI.

 

LIENS FB/TWITTER :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077299030954

https://www.facebook.com/La-Loy-Du-Soleil-102458275681163/

https://twitter.com/MICHELHENRINDD

Cet article a 5 commentaires

  1. Anonyme

    Faudrait-il quitter Paris ?

    1. MICHEL-HENRI

      Le but d’une prophétie est de déjouer les sorts funestes qu’elle annonce par une prise de conscience et en changeant nos comportements qui y conduisent, individuellement et collectivement, car aucune prophétie n’est inéluctable.
      Nous sommes libres de choisir le chemin décrit ou d’en changer. Le modèle humain et celui de la société doivent se rencontrer pour la plus grande satisfaction de la Nature et de son acte d’amour.
      Il est plus sage d’être à l’écoute et d’attendre les étapes qui pourraient se produire. Il serait bien dommage de quitter prématurément la plus belle ville du monde mais si cela devait se produire, je ne doute pas que vous le saurez en temps utile.
      Amicalement.
      MICHEL-HENRI.

  2. Marie

    Bonsoir. Il y a bien eu des secousses sismiques en Italie hier soir tard et aujourd’hui. Celle de magnitude 3.2 à 15h51 se situe dans la ville de Abetone et distante à vol d’oiseau d’environ 200km de Mortara. J’ai trouvé aussi un site qui répertorie les glissements de terrains (que l’on nomme « frana » en italien). Il est peut-être un peu tôt pour avoir cette information. Je peux faire des recherches plus approfondies en début de semaine prochaine.

  3. MICHEL-HENRI

    J’ai précisé dans l’article « mais le problème est de savoir quand sera divulguée cette découverte ».

    Le 23 avril marque le jour du glissement de terrain après des intempéries ou des actions humaines.

    La découverte et la mise à jour ou l’annonce n’aura lieu que plus tard et elle ne pourra, probablement, avoir lieu qu’à partir du 10 juin, de la même année.

    MICHEL-HENRI.

Laisser un commentaire

LA PROPHETIE DES PAPES ET NOSTRADAMUS : LA TOMBE DE SAINT-PIERRE